Univers-Cité d’été à Ploufragan : Le sport sous les projecteurs

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - PLOUFRAGAN

ludovic_lestrelin.jpgReprésentation sportive donnée devant un public présent dans les gradins de l’enceinte où s’accomplit la performance physique et une audience située à distance qui contemple les sportifs grâce aux médias et à la télévision en particulier, le sport spectacle renvoie à l’ensemble des activités qui organisent et produisent la dimension sensationnelle du sport et qui cherchent à faire de l’exploit sportif un support d’images et de divertissement. Avec Ludovic Lestrelin, Maître de conférences à l’Université de Caen Basse-Normandie.

Organisation : ville de Ploufragan (Côtes-d’Armor) – Christine Orain, 1ère adjointe
www.ploufragan.fr
Animation rencontre-débat : Tugdual Ruellan
PLAQUETTE A TELECHARGER en cliquant sur ce lien

2012.07.23.ephemere_n_3-1.pngLire Ephémère n°3 (23/07/2012) de la Ville de Ploufragan – cliquer sur l’image.

2012.07.19.OF.Sport_projecteur.pngLire article Ouest-France du 19/07/2012 en cliquant sur l’image.

Accueil de Christine Orain

première adjointe à la ville de Ploufragan, au développement local et à la communication.

Ludovic Lestrelin, sociologue

lestrelin_ludovic.jpgLudovic Lestrelin, Maître de conférences à l’Université de Caen Basse-Normandie, est l’auteur de nombreux articles scientifiques dans des revues de sciences sociales et a écrit ou collaboré à une dizaine d’ouvrages parmi lesquels :
– « L’autre public des matchs de football » éditions EHESS. 2010
Comment peut-on soutenir l’Olympique de Marseille lorsque l’on a toutes ses attaches à Rouen, Paris, Bruxelles ou ailleurs ? La passion pour le football n’est-elle pas solidement ancrée dans un territoire, local et national, où s’agrègent les expériences conflictuelles et émotionnelles ? Pourtant, les clubs français et européens disposent désormais d’un autre public. S’affranchissant des barrières territoriales, de nombreux supporters qui ne résident pas dans l’environnement direct des équipes, participent pleinement à l’enthousiasme local. Que signifie cet engouement extraterritorial ? Comment se manifeste l’identification à un club, malgré l’éloignement géographique ? L’auteur analyse les pratiques de suivi des matchs, le rôle de la télévision, le fonctionnement des associations de supporters à distance. Autour des trajectoires de passionnés, les échos de cette ferveur sur les proches, le récit des voyages pour aller voir jouer l’équipe, l’évocation des rapports noués avec les partisans locaux, permettent de cerner les ressorts et les contours du supportérisme à distance.

– « Le livre vert du supportérisme. Etat des lieux et propositions d’actions pour le développement du volet préventif de la politique de gestion du supportérisme » Ministère de la santé et des sports. 2010 – (avec Nicolas Hourcade et Patrick Mignon).

– « Le sport et ses publics », in Pierre Arnaud, Michaël Attali, Jean Saint-Martin (dir.), Le sport en France. Une approche politique, économique et sociale, La Documentation française. 2008 – (avec Christian Bromberger).

lestrelin_blog.pngLudovic Lestrelin anime un blog dans lequel il invite les internautes à une découverte critique et interactive de la sociologie du sport : http://lestrelin.canalblog.com.


Le sport sous les projecteurs

Dès la naissance des sports modernes, au 19ème siècle, l’exhibition de la pratique est présente. Toutefois, la mise en spectacle du sport s’est particulièrement accentuée depuis les années 1970 et 1980 au point que l’on peut aujourd’hui parler d’une véritable industrie du spectacle sportif : Jeux olympiques, Coupe du monde de football, Roland Garros, Tour de France cycliste, Tournoi des cinq Nations de rugby rythment le calendrier et font l’objet d’une couverture médiatique très importante.

Comment le rapport au spectacle sportif a-t-il évolué au cours du 20ème siècle ? Pourquoi les spectacles sportifs occupent-ils une place si importante aujourd’hui ? Qu’est-ce qui explique leur succès ? Que nous dit cette mise en spectacle sur notre société ? Qu’implique cette mise en spectacle croissante du sport (ses enjeux politiques, la question des infrastructures sportives et de l’accueil des publics, la place des médias…) ? Enfin, quelles en sont les dernières évolutions en termes de mondialisation, d’enjeux commerciaux mais aussi de problèmes éthiques et financiers ?

Entretien avec Ludovic Lestrelin – Tugdual Ruellan

Pourquoi le spectacle sportif, en particulier celui du football mais pas que le football, a-t-il une telle résonnance aujourd’hui ?
Confirmant l’attrait pour le spectaculaire et les mises en scène sportives, les tendances les plus récentes indiquent combien nos sociétés sont habitées par l’image, le divertissement et l’événement. Revenons sur l’évolution de ce rapport au spectacle dans le temps. L’euro 2012, Roland-Garros, le Tour de France, bientôt les Jeux olympiques… Autant de manifestations sportives qui ont une très grande résonance. Ce rapport a évolué et on sent une inflexion à partir des années 1970-1980 avec ensuite, une montée en puissance de l’intérêt pour le sport, de sa place dans notre société, dans les médias, les débats. Des polémiques assez violentes se font jour comme par exemple lors de la Coupe du monde 2010.

Que se passe-t-il alors dans la relation avec ce spectacle sportif ? Nous faisons corps avec les sportifs ; plus incroyable : on assimile les malaises de nos équipes aux maux de la société. Au cours d’une enquête menée en 2010, la moitié des Français estimait que « le spectacle offert par l’équipe de France en Afrique du Sud était révélateur des dysfonctionnements de la société française dans son ensemble. » On voit tous les débats qui se font jour autour de la position de l’équipe de France avec l’intervention récente du président de la République sur le sens de l’engagement, leurs relations les uns avec les autres, leurs relations à la presse, sur l’image qu’ils véhiculent… Le sport fait beaucoup parler, il est donc beaucoup regardé. C’est bien le fruit d’une histoire.

Quelle thèse défendez-vous ?
La compréhension des spectacles sportifs se pose comme un puissant révélateur de l’esprit des sociétés qui les ont développés depuis le XIXe siècle. Confirmant l’attrait pour le spectaculaire et les mises en scène sportives, les tendances les plus récentes indiquent combien nos sociétés sont habitées par l’image, le divertissement et l’événement.


Présentation générale

« le spectacle sportif, qu’est-ce que c’est ?

1 – la vision historique

La situation actuelle est le fruit d’une histoire. Qu’est-ce que cette histoire nous dit aujourd’hui de notre époque et de notre société ?

2 – la question de la mondialisation de ce sport spectacle et ce qu’elle implique

On a aujourd’hui des sports et spectacles sportifs qui sont vus aux quatre coins du globe. Cette mondialisation interroge aussi la question du rapport entretenu par le public à ce spectacle et induit des changements importants. Par exemple l’arrivée des Qatari au PSG : on se sert du football comme enjeu géopolitique. Il convient d’être visible, clairement identifié comme un pays qui développe une politique sportive ambitieuse. On imagine que cela n’est pas sans bouleverser les règles des clubs sportifs mais aussi la vision des supporters, du grand public… se retrouve-t-on dans ces changements profonds ? Que pose comme questions cette mondialisation du sport spectacle ? Et surtout, qu’est-ce qu’elle implique comme types d’attitudes, de comportements ?

3 – les enjeux croissants autour du sport spectacle, les dérives et donc, la nécessité de réguler

De nombreux problèmes se posent autour de ce sport spectacle : des questions politiques notamment autour de la question des stades, de l’accueil des publics. L’organisation du sport est très particulière ; c’est un univers qui a fonctionné comme un univers clos, qui s’est pensé de manière très autonome notamment vis-à-vis de la sphère publique et de l’Etat, qui est très jaloux et soucieux de conserver ses prérogatives et son autonomie. Apparaissent des dérives financières, des dérives d’affairisme, de dopage, de violence d’où la nécessité de régulation autour du sport spectacle. Regardez la question des paris sportifs ; c’est un phénomène transnational. Des gens en Chine misent des sommes folles sur le championnat italien ou belge ! Comment réguler aujourd’hui cet univers sportif ? Peut-il se réguler seul ? Quelle articulation avec la sphère publique, les Etats, les acteurs publics ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *