Jean-Baptiste Roger lance Sailbags à Lorient et crée des sacs avec des voiles usagées

Tugdual Ruellan - - - Envoyer à un ami - entreprise

2012.04.19.727_SAILBAGS_J.B._Roger.Photo__T._Ruellan__7__-_Copie.JPGJean-Baptiste Roger, installé à Lorient, récupère les voiles usagées de bateaux et les transforme en produits haut de gamme.727 Sailbags, rue Bourely (base des sous-marins) 56100 Lorient
Contact : Jean-Baptiste Roger.
Tél. : 06 88 25 13 21
Site internet : www.727sailbags.com

Supplément Ouest-France SPECIAL AVENIR – parution toutes éditions
Chef de rédaction : Jean-Jacques Rebours
Texte : Tugdual Ruellan – photos : Thierry Creux et Tugdual Ruellan
Article paru le 16/06/2012 à télécharger en cliquant sur ce lien

Les voiles usagées se transforment en sacs à main

Témoignage

Jean-Baptiste Roger, 32 ans, est fou de voile. Devenu vice-champion du monde en 1999 de Hobie cat 16, ce puissant petit catamaran, il pratique avec passion la régate dans le golfe du Morbihan. Il est séduit par les sacs en voiles neuves que portent les équipes anglaises et américaines lors des compétitions. « Je me suis dit que l’on pouvait sûrement faire la même chose avec des voiles usagées. Des tonnes sont jetées à la poubelle chaque année !» En 2005, il achète une machine à coudre et s’installe dans un dix mètres carrés à Rennes pour fabriquer ses premiers sacs : « Je n’avais jamais cousu de ma vie auparavant, se souvient-il ! J’ai acheté quelques sacs, les ai démontés et réalisé mes premiers patrons. » Armé d’une bobine de fermeture éclair de cent mètres de long, il s’enferme pendant deux mois et fabrique sa première série de sacs, à partir de voiles usagées qu’il a récupérées auprès d’amis. La surprise est au rendez-vous : toute sa production est vendue en trois jours au marché de Noël d’Arradon ! Il laisse alors de côté le métier d’éducateur sportif, pour lequel il se formait et crée la marque 727 Sailbags, s’inspirant du nom du bateau familial, un Farr 727. Il dépose la marque et s’installe en micro entreprise dans le Morbihan après s’être formé aux rudiments de la gestion à la Chambre de métiers. « Je voulais créer un beau produit et en même temps, recycler un déchet. Je voulais aussi raconter l’histoire de la voile pour que la personne sache où elle a navigué. » L’activité se développe et les distributeurs sont séduits. En 2008, il s’associe avec Erwann Goullin, un ami de longue date, qui termine ses études de commerce à Paris. Tous deux rencontrent Anna Beyou qui vient aussi de lancer une activité du même type à Lorient. « Nos gammes de sacs étaient très complémentaires et nous avons décidé de nous associer. » Aujourd’hui, sept salariés recyclent près de 1500 m² de voiles chaque mois. L’entreprise a reçu le soutien de la fondation Jean Guyomarc’h et de la Ville de Lorient. A chaque voile son application et son design ; une trentaine de distributeurs font le succès de leurs produits : cabas, sacs à main, besaces, chaises longues, poufs, lampes… « Nous démarrons cette année à l’export avec des distributeurs en Suisse, Australie, Belgique, Angleterre, Espagne, Italie… »
Tugdual RUELLAN.

2012.04.19.727_SAILBAGS_J.B._Roger.Photo__T._Ruellan__5_.JPG

Nom : 727 Sailbags
Activité : fabrication et commercialisation d’articles de bagagerie et décoration d’intérieur à partir de voiles de bateaux usagées
Date de création : 4 février 2010
Chiffre d’affaires : 600 000 € en 2011
Adresse : Rue Bourely (base des sous-marins) 56100 Lorient
Contact : Jean-Baptiste Roger. Tél. : 06 88 25 13 21
Site internet : www.727sailbags.com

Le conseil de Jean-Baptiste Roger

« D’abord, vaincre sa peur ! »

«Il ne faut pas hésiter à solliciter de l’aide, à demander conseil à des créateurs, rencontrer des chefs d’entreprise. Ils sont les mieux placés pour nous aider à choisir un assureur, un banquier, établir un bilan, négocier un emploi, choisir une convention collective… Dès que l’on se lance, les obstacles surgissent de toutes parts ! Alors, il faut les prendre un par un, les régler tranquillement, commencer modestement et progresser à petits pas. Et puis… savoir vaincre sa propre peur.»

Pour vous aider, Martine Falck, réseau Entreprendre Bretagne

« Créer la richesse de demain »

« Constitué de chefs d’entreprise, le réseau Entreprendre accompagne créateurs et repreneurs de futures PME. Qui mieux qu’un chef d’entreprise va pouvoir accompagner un nouveau chef d’entreprise ! 727 Sailbags nous a sollicités pour un accompagnement. Nous leur avons proposé un prêt d’honneur de 30.000 € – nous pouvons ainsi prêter jusqu’à 45.000 €. Pour ne pas rester isolé, le créateur a accès chaque mois à notre club de lauréats. Ainsi, un réseau de solidarité se développe.» Site : www.reseau-entreprendre.com.