Conférence le 19 novembre 2012 : un siècle de sauvetage en mer à Saint-Malo et Saint-Servan

Tugdual Ruellan - - - Envoyer à un ami - patrimoine

2010.03.05.Jean_Le_Bot___Jean-Luc_Blaise__27_.JPGLa Société d’histoire et d’archéologie de l’arrondissement de Saint-Malo se consacre à l’étude et à la recherche historique et archéologique depuis 1899. Chaque mois une conférence rassemble plus d’une centaine de personnes. La prochaine aura lieu le lundi 19 novembre prochain. Yorik Lucas et Jean-Luc Blaise y présenteront leurs recherches concernant la station de sauvetage de Saint-Malo. Ils passeront en revue un siècle de sauvetage (1865-1967), déclinant à la fois le secours en bord de mer des personnes tombées dans des bassins ou des baigneurs profitant des Bains de mer naissants et le sauvetage en mer des marins et de leurs navires.

Conférence le19 novembre 2012 à 14h30 – 
CCI, 4, avenue Louis Martin, 35400-SAINT-MALO

CONTACT : jean-luc.blaise@voila.fr
Jean-Luc BLAISE, anthropologue, membre de la SHAASM est l’auteur, avec Jean LEBOT d’un ouvrage primé par l’Académie de Marine « Histoire de marins d’exception – Pilotes et pilotage en baie de Saint-Malo au temps de la voile » (éditions Cristel) – photo : Tugdual Ruellan.

Un SIÈCLE de SAUVETAGE en MER à Saint-Malo et Saint-Servan

Canot_1905.jpgAvec Barfleur, Audierne et Saint-Jean-de-Luz, Saint-Malo fût l’un des premiers ports à être équipé d’un canot de sauvetage insubmersible. La dangerosité de cette zone maritime l’imposait. Mais il faut aussi avoir en mémoire qu’en 1865 une importante cohorte d’«hommes de mer», est inscrite dans l’arrondissement maritime de Saint-Servan : ils sont près de 12 000 marins dont 1 200 capitaines (photo : le canot de sauvetage de St-Servan en 1905)

Avant l’organisation d’une station de sauvetage, ce sont essentiellement des gens de la mer qui secourent les naufragés : les douaniers, les pilotes, les équipages des bacs et vedettes, les maîtres baigneurs. Ces derniers étaient liés aux établissements de bain. Chargés des cabines de bain et attentifs au bien-être de leurs clients, ils avaient mission de venir en aide aux nageurs en difficulté.

PP.jpgLa conférence montrera l’évolution des mentalités conduisant à l’organisation du sauvetage, d’abord avec la Société Centrale de Sauvetage aux Naufragés (1865) augmentée des Hospitaliers Sauveteurs Bretons (1873), pour aboutir à la fusion en 1967 donnant naissance à la SNSM. Les orateurs insisteront sur l’évolution des techniques, du matériel et des bateaux, illustrant leurs propos d’images, d’anecdotes et de récits de sauvetage (photo : le canot de sauvetage le Pourquoi-Pas.)

Yorik LUCAS, sauveteur de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, est directeur du Port des Sablons à Saint-Malo. Jean-Luc BLAISE, anthropologue, membre de la SHAASM est l’auteur, avec Jean LEBOT d’un ouvrage primé par l’Académie de Marine « Histoire de marins d’exception – Pilotes et pilotage en baie de Saint-Malo au temps de la voile » (éditions Cristel).

logo1-285x300.jpg