Micamot, un lieu agri-culturel à Sixt-sur-Aff qui fleure bon le livre et la verveine

Tugdual Ruellan - - - Envoyer à un ami - économie sociale & solidaire

2012.09.26.MICAMOT__5_.JPGClaire Desmares et Adrien Poirrier ont créé Micamot, un lieu agri-culturel à Sixt-sur-Aff, non loin de Redon en Ille-et-Vilaine, où l’on fait pousser plantes aromatiques et médicinales… et un café-librairie. Simon Rezé vient de les rejoindre avec un projet arboricole.

Supplément Ouest-France SPECIAL AVENIR – parution toutes éditions
Chef de rédaction : Jean-Jacques Rebours
Texte et photos : Tugdual Ruellan
Article paru le 17/11/2012 à télécharger en cliquant sur ce lien

Témoignage

2012.09.26.MICAMOT__50_.JPGC’est décidé. A la fin de leurs études, tous deux se mettent au vert et créent un lieu d’un genre nouveau qu’ils nomment agri-culturel : rencontre entre le livre et le monde rural. Claire Desmares, 27 ans, sort alors d’une formation en sciences politiques ; Adrien Poirrier, 27 ans, d’une formation en journalisme, en menuiserie et en agriculture, avec une spécialisation en plantes aromatiques et médicinales. « Nous cherchions un endroit dans le grand Ouest pour nous installer. En décembre 2011, nous avons trouvé une ancienne ferme à Sixt-sur-Aff, non loin de Redon (Ille-et-Vilaine). »

Aussitôt, ils créent l’association Micamot en soutien à leur projet. Tandis qu’ils convertissent les terres en bio, ils commencent à amender, semer, planter. « Nous exploitons une surface de quatre hectares et demi et cultivons une soixantaine de variétés de plantes médicinales et aromatiques. » En juin 2012, Simon Rezé, 25 ans, les a rejoints. Diplômé en électronique et en agriculture, il se lance dans la plantation d’arbres fruitiers et petits fruits rouges.

2012.09.26.MICAMOT__35_.JPG Le projet a reçu l’appui de la commune, de la communauté de communes de Pipriac et du pôle de développement de l’économie sociale et solidaire du pays de Redon Bretagne Sud. Les premiers résultats sont encourageants. Mise à sécher dans le grenier, la précieuse production n’a pas tardé à être vendue sur les marchés. En même temps, Micamot a créé un fonds de librairie et propose à la vente divers ouvrages sur la nature et le bien-être. On découvre aussi leur production lors de rendez-vous festifs qu’ils programment tout au long de l’année ainsi que des balades à la découverte des plantes : « Nous organisons un atelier le 1er décembre après-midi : cueillette sauvage pour une décoration de Noël nature. Nos livres sont disponibles sur notre site internet. » L’association compte aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents. Début 2013, c’est l’installation agricole officielle avec la création d’une Scic, société coopérative d’intérêt collectif : « Nous nous lançons désormais dans la rénovation de la grange pour accueillir au printemps prochain les premiers clients dans notre café-librairie. » Un vrai café de pays, avec sa licence 4, ses produits de la ferme, des concerts, des ateliers et des livres… à consommer sans modération.
Tugdual RUELLAN.

Nom : Micamot
Activité : lieu agriculturel avec production de plantes aromatiques et médicinales et café librairie Création : janvier 2012
Chiffre d’affaires : prévisionnel 2013 : 15000 € pour les plantes, 30000 € pour le café-librairie
Effectif : trois permanents et une cinquantaine d’adhérents
Adresse : la Châtaigneraie-des-Landes, 35 Sixt-sur-Aff – tél. 02 99 90 39 98
Site internet : http://micamot.wordpress.com

Le conseil de Micamot

« Ne se priver d’aucune rencontre »

« Il faut rencontrer le maximum de gens avant de se lancer, professionnels, créateurs d’entreprises… Ouvrir toutes les portes et ne se priver d’aucune rencontre. Un numéro de téléphone que l’on vous donne ne doit pas rester sans réponse. Il faut oser, laisser tomber ses peurs et se débarrasser des idées négatives pour se consacrer uniquement à son projet. Nous avons contacté des dizaines de personnes avant de nous lancer : jamais, personne ne nous a mis à la porte ! »

Pour vous aider

Géraldine Valais, Cades du pays de Redon

« Une économie sociale et solidaire »

2012.09.28.CADES-Geraldine_Vallais__6_.JPG« La Cades, pôle de développement de l’économie sociale et solidaire du pays de Redon Bretagne Sud, accompagne les projets porteurs d’une éthique humaine, sociale et environnementale, en lien avec la Plateforme création d’activités du pays de Redon. Nous avons accompagné Micamot dans une mise en réseau avec les acteurs du territoire ; nous les avons aidés à définir leur projet et les avons orientés vers les organismes de financement solidaires. »

www.la-cades.fr