Le poète breton Jean-François Ménard fait paraître « Des voix dans les arbres »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - culture

Jean_Francois_Menard-des_voix_dans_les_arbres.jpgJean-François Ménard, né en 1948, vit et écrit en Ille-et-Vilaine, non loin de Rennes. Venu à l’écriture par ses engagements, voyages et rencontres, il évoque dans ses poèmes et récits, la Bretagne où il vit et son compagnonnage avec Haïti. Il vient de faire paraître un nouvel ouvrage aux éditions L’Harmattan : Des voix dans les arbres ». « La poésie de Jean-François Ménard ne regarde pas Haïti avec l’arrogance des certitudes d’un ailleurs… Elle s’invente en plongée dans un univers dont elle sait la dimension tragique de l’histoire, la distance entre le fait et le possible, un univers dont elle entend les mots et le silence… » (Avant-propos de Lyonel Trouillot)

Contacter l’auteur : menard.rbv@free.fr
Editions L’Harmattan – 5 Rue de l’Ecole Polytechnique – 75005 Paris
Propos recueillis par Tugdual Ruellan
Tél 01.40.46.79.23 – mail : celine.lashermes@harmattan.fr

Des voix dans les arbres de Jean-François Ménard

Coll. Poètes des cinq continents – Espace expérimental
ISBN : 978-2-296-99796-7, 14 euros, 130 pages.

A LIRE le portrait de Jean-François Ménard sur le site de Histoires ordinaires (Michel Rouger) : www.histoiresordinaires.fr
Michel Rouger:«Le journalisme est ma grande passion. Et la responsabilité en incombe notamment aux centaines d’inconnus rencontrés près de chez moi ou au loin lors de mes reportages pour Ouest-France. Des femmes et des hommes engagés, inventifs, héroïques parfois, qui m’ont aidé à comprendre les faits que j’étais censé raconter et le monde où l’on vit. C’est sur histoiresordinaires.fr que j’ai décidé de partager désormais ces rencontres inoubliables.»

Jean-Francois_MENARD__2__-_Copie.JPG

Deux questions à Jean-François Ménard

Pourquoi Haïti ?
Depuis 1971, je suis “concerné” par Haïti,ses visages et sa persévérance… C’est un pays dont j’ai tant reçu que je me sens toujours en dette de solidarité… Les textes de Haïti blues et Calebasse d’étoiles sont la trace de cette histoire de vie.Mais depuis lors je n’avais plus écrit sur Haïti. Avec le séisme de janvier 2010, l’émotion, la compassion et aussi l’admiration, ont charrié tant d’images et de mots que je me suis pris à écrire quelques poèmes.Comme d’autres ont alors exposé photos ou tableaux pour contrer le sentiment de perte et d’impuissance, j’ai rassemblé ces textes.Pour ne pas me laisser prendre par l’urgence puis vite par l’oubli…

Que nous disent ces « voix dans les arbres »?
Ce sont des textes courts,en proximité avec ce que je peux connaitre de ce peuple mais pas que sur son drame… Comme le dit Lyonel Trouillot, auteur majeur des lettres haïtiennes, je fais retour sur paroles de gens qui, là comme ailleurs, luttent avec dignité, entre force et révolte, contre vents et problèmes…Dans les arbres qui nous entourent peut-être…

Sur mes rives de Vilaine
Et tes mornes d’espérances
Des voix dans les arbres.

Pour ne pas se laisser prendre par l’urgence puis l’oubli, Jean-François Ménard fait ici retour sur images, voix et visages d’un peuple familier de longtemps malmené par les éléments et surtout par l’incurie mais qui veut toujours croire aux voix dans les arbres.

Quelques extraits…

Pour l’avoir marché
qui connaît le pays sait
quelle est sa douleur…

Laisser les mots
d’un vieillard noble
dans son soleil de matin parfait
nous garder optimistes.
Le temps pour le potier
de donner son triomphe à l’argile
croire aux voix dans les arbres
plus qu’au silence des pierres…

Nous avions aimé
le frais du soir dans les cannes
la griffure d’ombre
d’une orchidée sur ta peau.
Qui veille aujourd’hui ce lieu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *