Différent et Compétent : 14 salariés en insertion de Bretagne reçoivent leur attestation de compétences à Saint-Brieuc

Tugdual Ruellan - - - Envoyer à un ami - insertion

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__187_.jpgIl y a une dizaine d’années, les esat, établissements et services d’aide par le travail, de Bretagne, initiaient la démarche Différent et Compétent dans le cadre d’un projet européen Equal : une démarche innovante pour la reconnaissance des acquis de compétences des travailleurs handicapés. Sur une proposition en 2008 de la délégation régionale de l’Agefiph, le Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, l’initiative s’étendait au secteur de l’IAE, insertion par l’activité économique. 14 salariés de Bretagne ont reçu leur attestation de compétences le 18 décembre 2012 au lycée Jean Moulin de Saint-Brieuc, en présence de Philippe Meslay, vice-président en charge de l’insertion au Conseil général des Côtes-d’Armor. Ce sont jusqu’à présent 52 personnes qui ont ainsi été reconnues dans leurs compétences ; 60 s’apprêtent à entrer dans le dispositif en 2013… Fierté et reconnaissance s’affichent pour tous les candidats…

ARESAT Bretagne – BP 73211 – 35532 Noyal-sur-Vilaine cedex
SITE : http://different-et-competent.org
Coordination : Marie-Stella Denat – tél. 06 74 62 06 56 – courriel : msdenat_aresat@differentetcompetent.org
Secrétariat : Christine Varin – tél. 02 99 04 09 67 – christinevarinaresat@orange.fr
Animation : Tugdual Ruellan ; photos : Luc Bonfils

Cérémonie de remise des attestations, Saint-Brieuc,

18 décembre 2012, lycée Jean-Moulin

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__81_.JPG

Retour en arrière

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__24_.JPG2008/2010 : Deux expérimentations en direction des salariés en parcours d’insertion
 25 salariés obtiennent une reconnaissance de compétences
 7 métiers différents
 19 structures concernées des 4 départements
 40 personnes formées (encadrants, chargés d’accompagnement…)

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__38_.JPG2011 : Un mouvement d’essaimage soutenu et encouragé
 Une mission d’état via la Direccte Bretagne :
o Une redynamisation des actions conduites
o Financement de l’animation et des jurys
o Un repérage des conditions d’ancrage du dispositif
 14 salariés obtiennent une reconnaissance de compétences
 5 métiers différents.

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__27_.JPG2012 : Une appropriation du dispositif…
 Un élargissement du partenariat (Direccte/FSE/DRJCS)
 De nouvelles structures s’engagent : de nouvelles sessions de formation ont commencé
 60 reconnaissances sont prévues pour 2013
 Un collectif de dirigeants(es) s’organise : 13 structures construisent ensemble une charte d’engagement.

Trois structures de l’insertion par l’activité économique se sont engagées cette année dans le dispositif Différent & Compétent

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__35_.JPG– Les Compagnons Bâtisseurs, Rennes (Frédérique Raineri Branchu, conseillère en insertion professionnelle ; Gaël D’Aubert et Yves Renoux, encadrants techniques ;
– ART, Landivisiau (Gaëlle Cann : conseillère en insertion professionnelle ; Jean-François Queran et Jean-Hervé Leost, encadrants techniques ;
– AREP, Saint-Malo (Marie-France Ferret, directrice ; Marie Herel, coordinatrice du secteur socioprofessionnel ; Jérôme Lucas et Odile Dubois, encadrante technique.

14 salariés ont reçu leur attestation de compétences

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__46_.JPGMedhi Crambert : Peintre en bâtiment
Raphaël Zaouia : Peintre en bâtiment
Lionel Nedellec : Ouvrier en travaux paysagers
Jérémy Losseroy : Ouvrier en travaux paysagers
Antoine Bannier : Ouvrier en maçonnerie
Fernand Deal : Ouvrier en travaux paysagers
Laurent Prouff : Ouvrier en travaux paysager
Nathalie Deloy : ouvrière qualifiée en transformation alimentaire (option traçabilité)
Eric Guillou : Ouvrier en travaux paysagers
Grégory Lefeuvre : Ouvrier en travaux paysagers

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__48_.JPGJean-Pierre Ferhahi : ouvrier en maçonnerie
Sylvain Tous : Ouvrier en maçonnerie
Brigitte Garos : Ouvrière qualifiée en transformation alimentaire (option conditionnement) Patricia Augagneur : Ouvrière en travaux paysagers.

Représentants institutionnels

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__8_.JPGDDCS 22 : Francis Renard, responsable mission prévention et insertion en faveur des populations vulnérables ;
Conseil général des Côtes-d’Armor : Philippe Meslay, vice-président en charge de l’insertion ; Patrice Kervaon, chargé de mission pacte territorial ;
Conseil général d’Ille-et-Vilaine : Jean-Yves Praud ; Claire Debroise.

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__100_.JPGDDTE UT 22 : Alain Robert, Directeur Adjoint Unité territorial des Côtes-d’Armor ; Hélène Le Caignard, Inspecteur IAE UT 22.
Valideurs : Claude Le Dily (ministère de l’Éducation nationale) et Sybil Guigo (CFPPA Combourg, ministère de l’agriculture).

Un collectif des SIAE se constitue en Bretagne pour porter Différent & Compétent

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__55_.JPGUn collectif est actuellement en train de se constituer pour faire perdurer la mise en place du dispositif Différent & Compétent dans les structures de l’insertion par l’activité économique en Bretagne, à l’issue du 30 août, date à laquelle prendra fin la convention initiée par l’Aresat Bretagne. Cinq structures de l’insertion par l’activité économique s’engagent : l’Arep de Saint-Malo, l’ART de Landivisiau, ACSOR de Guichen, ESPACE EMPLOI de Pacé, RAIL EMPLOI SERVICE de Ploudalmézeau, PENTHIEVRE ACTIONS de Saint-Brieuc.

Christian Guitton, président de l’Aresat Bretagne et de Différent & Compétent Réseau

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__15_.JPG« Je tiens à féliciter les lauréats qui viennent de recevoir leur attestation aujourd’hui. Cette démarche que vous avez initiée et le portefeuille de compétences que vous avez ainsi constitué peut être une aide importante pour un nouveau départ dans la vie, vous aider à reprendre confiance, à prendre conscience de la valeur de votre richesse, à mieux définir votre projet professionnel. Je tiens aussi à remercier, au nom de tous les lauréats, toutes les institutions et acteurs qui ont permis cette nouvelle expérimentation : l’Agefiph qui a permis la première expérimentation mettant ainsi un pied à l’étrier, la Direccte, les Conseils Généraux, le Conseil Régional, les Opca et l’Europe par le biais du FSE, Fonds social européen. Conclusion.

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__91_.JPGComme défini par la convention, l’expérimentation doit se conclure au 31 août 2013. La mission confiée à l’Aresat a été de mettre en mouvement les acteurs du secteur de l’insertion par l’activité économique et de vérifier la faisabilité de la constitution d’un réseau autonome pouvant animer, dans le secteur de l’IAE, la relation entre les structures autour de la reconnaissance de compétences des personnes accompagnées. Les expérimentations ont montré que cette démarche a un intérêt évident pour les bénéficiaires et les organisations de travail. Les acteurs en bien pris conscience et s’engagent petit à petit dans un travail de réseau. Un collectif est en cours de construction. »

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__21_.JPGÀ partir de là le futur est à imaginer autour de trois axes :
L’aspect financier : les démarches engagées à ce jour montrent que les ajustements entre les différents acteurs, les efforts des uns et des autres peuvent permettent d’imaginer la construction d’un financement pérenne de ce type d’action, notamment avec des concours qui peuvent se construire avec des acteurs tels que Pôle emploi et les conseils généraux notamment, comme l’a précisé Philippe Meslay, vice-président du Conseil Général des Côtes-d’Armor.
2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__42_.JPGLa constitution réelle et engagée d’un réseau d’acteurs – même peu nombreux – mais bien décidés à porter cette démarche au sein des structures ; ils sont imaginatifs et créatifs dans les solutions à apporter ;
La définition de coopérations avec le réseau Différent & Compétent, notamment dans l’utilisation des outils, avec des réciprocités que l’on peut imaginer autour des avancées des uns et des autres. Différent & Compétent représente un capital immatériel appartenant à l’ensemble des acteurs qui le pratiquent. Ce capital se maintient et se développe par les apports des uns et des autres. L’utilisation de ces outils, de ces formations, l’adoption de ces postures par le secteur de l’insertion par l’activité économique doit être mise en lumière dans un cadre qui permette une utilisation respectueuse de Différent & Compétent avec une réciprocité dans les avancées sur ce secteur aujourd’hui.

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__112_.JPGNaturellement, l’Aresat ne peut être l’acteur principal porteur de ce projet au-delà du 31 août 2013, mais comme dans tout passage de relais, nous sommes disposés à accompagner, selon des modalités à définir, la bonne prise en main de ce relais. »

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__55_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__67_.JPG

ART, Landivisiau : Une réflexion sur l’amélioration des pratiques

document Art de Landivisau à télécharger en cliquant sur ce lien

Gaëlle Cann : conseillère en insertion professionnelle ; Jean-François Queran et Jean-Hervé Leost, encadrants techniques : « La reconnaissance des compétences est pour l’ensemble des salariés une valorisation objective de leur savoir-faire. Cette démarche peut être considérée comme un élément moteur au sein d’une équipe car nous avons remarqué que ceux qui n’étaient pas positionnés sur cette action, avaient un regard intéressé sur la démarche. Pour beaucoup des salariés concernés, il s’agit du premier diplôme ! celui qui permettra d’accéder à l’emploi, d’un diplôme qui a une valeur concrète sur le marché du travail ; les salariés concernés par la démarches ont été en échec scolaire et ont quitté l’école sans qualification, ni valorisation personnelle – c’est une victoire. Ils ont pu avec l’aide de l’encadrant et du CIP réfléchir, expliquer, échanger sur leurs tâches ; ils ont pu se rendre compte également qu’en se mobilisant autour d’un projet, il y avait réunion de compétences : chacun apportant à l’autre ce qu’il connaît, ce qu’il sait, ce qu’il maîtrise (sentiment de valorisation) – dans cette démarche, chacun a été acteur. Cette démarche entraîne également les permanents à mener une réflexion sur l’acquisition de compétences, sur l’amélioration des pratiques en matière d’offre d’insertion. »

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__79_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__87_.JPG

Paroles de salariés ART Lannion

« Obtenir cette attestation permet de « changer la vie » : on sait qu’on est capable de faire des choses et de les faire bien ; on ne peut contester l’acquisition de ces savoir-faire ; c’est le résultat d’un travail.
Obtenir cette attestation c’est avoir un premieer diplôme, un vrai diplôme qui sera utile et reconnu.
Obtenir une attestation : c’est pouvoir travailler et peut-être avoir des projets et pouvoir les réaliser : passer le permis, acheter une voiture… »

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__103_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__106_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__119_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__123_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__130_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__144_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__149_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__154_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__174_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__180_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__76_.JPG

2012.12.18.IAE_Aresat-L.Bonfils__75_.JPG