Peillac (Morbihan) accueille les Journées européennes des métiers d’art

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - arts

2013.04.06.metiers_dart_peillac__12_.JPGSise au croisement d’une ligne de premiers ponts sud-nord, sur La Vilaine, l’Arz et l’Oust maritimes, et de la ligne de crête granitique des Landes de Lanvaux qui traverse le Vannetais d’Ouest en Est, la commune de Peillac est depuis des lustres un pôle commercial et artisanal reconnu. « Ces dernières années, explique le maire Jean-Bernard Vighetti, la porte orientale des Landes de Lanvaux se qualifie par l’émergence de nombreux intermittents du spectacle vivant, et tout particulièrement, par l’installation de nombreux plasticiens et professionnels des Métiers d’art. Ce contexte a amené la municipalité, les artistes et artisans d’art peillacois à s’inscrire aux Journées européennes organisées par l’Institut National des Métiers d’Art, avec le concours de la Chambre des Métiers du Morbihan et de la Communauté de Communes du Pays de Redon ». Trois jours de rencontres et de découvertes dans un esprit festif étaient proposés du 5 au 7 avril 2013 à Peillac.

Organisation : mairie de Peillac – tél. 02 99 91 26 76
PROGRAMME à télécharger en cliquant sur ce lien
Conception kakemonos de l’exposition : Christian Baudu Fouet Cocher – photos : Christian Baudu – textes : Catherine Gerbaux, Nicole Charpentier, Tugdual Ruellan.

2013.04.06.metiers_dart_peillac__2_.JPGTrois jours de rencontres et de découvertes dans un esprit festif : les Métiers d’Art transmettent leurs savoir-faire, les Métiers d’Art se mettent en scène, les Métiers d’Art font la ronde, proposant au cœur de la cité une déambulation douce entre sept lieux d’animation rapprochée de 10 h à 22 h le samedi 6 avril 2013 et de 10 h à 18 h le dimanche 7 avril.

Peillac, cité des Métiers d’art du Redonnais

raku.TR_-_Copie.jpgJean-Bernard Vighetti : « En ces temps de mutations et d’instabilités, de courses folles à l’argent et au paraître ; en ces temps où triomphe le cynisme et la loi du plus fort, le chacun pour soi et le non respect de l’autre, il peut sembler étrange de voir s’installer tranquillement sur une petite commune, une autre façon de penser et d’exister, une approche singulière du savoir-vivre, du savoir être, du savoir-faire fondée sur la rencontre et l’échange, l’éducatif et le service à la personne, le foisonnement des expressions et événements culturels, la valorisation du patrimoine et de l’environnement, l’ouverture sur le monde.

Il n’est donc pas étonnant que les métiers d’art aient fait florès à Peillac autour des fibres bois et textiles, de la terre et de la pierre, dans la lignée d’hier des tisserands et cordiers, vanniers et cercliers, potiers, sculpteurs et tailleurs de pierre. Le renouveau est venu avec le tissage et l’ébénisterie d’art pour s’élargir à la création textile, à la tapisserie et peinture décorative, à la sculpture et aux arts du feu, à la reliure et à la lutherie.

tissage.TR_-_Copie.jpgPeillac compte ainsi une quinzaine d’ateliers et activités, tournés vers les besoins essentiels de l’homme tant en restauration qu’en création. Une quinzaine de métiers, où la main et l’outil affrontent, modèlent, transforment la matière en une pièce unique, voire le transcendent pour en faire une œuvre d’art. Des métiers passions qui construisent, habitent et remplissent une vie. À l’heure où la jeunesse est en manque de repères, la présence de ces métiers peut-être l’occasion de sortir de la norme ambiante du virtuel, de découvrir les vertus de l’apprentissage du compagnonnage et de trouver sa voie pour les temps à venir. »

ebeniste.TR_-_Copie.jpg

poterie.TR_-_Copie.jpg

relieur.TR_-_Copie.jpg
taille.TR_-_Copie.jpg

tapisserie.TR_-_Copie.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *