La médiation, pour l’accès à la santé des populations précarisées : l’exemple des Roms avec l’AŠAV

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - exclusion

2012.12.14.ASAV.colloque_mediation.UNE.jpgL’AŠAV organisait le 14 décembre 2012 un colloque à l’occasion de la clôture du programme expérimental de médiation sanitaire, sur le thème : « La médiation, pour l’accès à la santé des populations précarisées : l’exemple des Roms ». Il a donné lieu à la présentation de ses actions, des résultats de son évaluation et des préconisations qui en sont issues. Ce programme coordonné par l’association AŠAV a été mené durant deux ans en collaboration avec des structures associatives membres du collectif Romeurope. De 2011 à 2012, ces associations ont conduit des actions de médiation sanitaire sur quatre sites pilotes en France, auprès des femmes et jeunes enfants roms migrants vivant dans des conditions de grande précarité. Ce dispositif avait pour objectif d’améliorer l’accès aux droits, aux soins et à la prévention et de faciliter les relations entre professionnels et usagers.

Document réalisé par l’AŠAV, Association pour l’accueil des voyageurs
317, rue de la Garenne – 92000 Nanterre
Président : Laurent El Ghozi
Coordinatrice : Joséphine Teoran, Programme national de médiation sanitaire – asav92@wanadoo.fr
www.mediation-sanitaire.org
Retranscription des actes : Tugdual Ruellan (à télécharger en cliquant sur ce lien ou sur l’image)
Mise en page – Impression : Izatis communication

La médiation, pour l’accès à la santé des populations précarisées : l’exemple des Roms

Ministère des Affaires sociales et de la Santé

…Cet évènement a également permis de réunir des acteurs associatifs, institutionnels et universitaires afin d’éclairer le débat sur les enjeux de la médiation sanitaire auprès des populations précarisées à partir des questions suivantes : Quel médiateur pour quelle action ? Quelle formation pour les médiateurs ? Quel cadre professionnel pour les médiateurs? Quel cadre institutionnel pour la consolidation de la médiation ? Ces échanges se sont attachés à dégager des perspectives d’action pour la reconnaissance du métier de médiateur.

Ce colloque a été organisé avec le soutien de :
la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut de prévention et d’éducation à la santé (INPES) et la Fondation de France. Structures locales associées au programme de médiation sanitaire : AREAS, AŠAV, Médecins du Monde Nantes, Sichem.
Partenaires financiers du programme de médiation sanitaire : la Direction générale de la santé (DGS), l’Institut de prévention et d’éducation à la santé (INPES), la Fondation de France, le CCFD-Terre solidaire, la Fondation LEEM, la Fondation RAJA , la Fondation Un monde par tous. Localement, le programme est notamment soutenu par les agences régionales de santé du Nord Pas-de-Calais.

Sommaire

Accueil, p. 6
Laurent El Ghozi, président de l’AŠAV

Ouverture, p. 7
Hélène Flautre, députée européenne

Retour d’expérience
Le programme expérimental de médiation sanitaire en direction des populations roms migrantes en France, p. 11

Constats épidémiologiques, p. 11
Jean-François Corty, directeur des missions France, Médecins du Monde

Contexte et élaboration, p. 14
Michèle Mézard, présidente d’honneur de l’AGCNDH Romeurope

Déroulement opérationnel, p. 16
Joseph Rustico, directeur de l’AŠAV

La parole aux médiatrices, p. 19
Fanny Bordeianu (agglomération nantaise)
Gratiela Butaru (agglomération lilloise)
Lucile Gacon (Val-d’Oise)
Simona Iacob (Seine-Saint-Denis)
Échanges avec les participants, p. 24

Indicateurs d’évaluation, p. 26
Catherine Gerhart, chef du département Territoires et milieux, Inpes

Résultats d’évaluation, p. 27
Joséphine Teoran, coordinatrice du programme, AŠAV

Préconisations et perspectives, p. 32
Laurent El Ghozi, président de l’AŠAV
Échanges avec les participants, p. 34

Quel médiateur pour quelle action ? p. 37
Modérateur : Pascal Revault (Comede)
Institutionnalisation de la médiation sanitaire, l’exemple de la Roumanie, p. 38
Avec Marian Mandache (Romani Criss)
Programme national de médiation sanitaire, p. 39
Patrick Vigneau (Areas)
Échange avec les participants, p. 42

Introduction de l’après-midi, p. 44
La genèse de la médiation et la reconnaissance du métier de médiateur, p. 44
Bénédicte Madelin, directrice de Profession banlieue

Quelle formation pour les médiateurs ?p. 48
Modérateur : Laurent Giraud (France médiation)
La construction d’un référentiel métier, p. 48
Avec Thérèse Bouvier (Afpa)
Information, médiation, accompagnement en santé – DESU Paris 8, p. 51
Luigi Flora (Université Paris 8)
Programme de formation Romed – Conseil de l’Europe, p. 53
Marcos Andrade (Romed)
Vincent Ritz (Romed)
Intégrer la santé des populations dans la formation des médiateurs sociaux, p. 57
Catherine Richard (DRJSCS Ile de France)
Échanges avec les participants, p. 58

Quel cadre professionnel pour les médiateurs ? p. 59
Modérateur : Joseph Rustico (AŠAV)
Intégration à une structure associative, p. 60
Sylvaine Devriendt (Médecins du Monde Nantes)
Intégration à un service institutionnel,p. 63
David Dumeau (Cub Bordeaux)
Regroupement des médiateurs en association
Fédération des associations de femmes relais (93), p. 65
Avec Lydie Rappaport (Fédération des associations de femmes-relais du 93)
Sarah Mas Miangu (Association des femmes médiatrices de Pantin)
Intégration à une structure de santé, p. 69
Sié Dionou (Centre hospitalier la Pitié-Salpêtrière, Paris)
Échanges avec les participants, p. 72

Conclusion, p. 73
Synthèse et perspectives d’action pour la reconnaissance du métier de médiateur sanitaire, p. 73
Laurent El Ghozi, président de l’AŠAV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *