La société Emotic à Nantes anime les surfaces tactiles de nos écrans

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - entreprise

2013.02.04.EMOTIC__25__-_Copie.JPGMichael Thoby a créé Emotic à Nantes. La société n’en finit pas de développer de nouvelles applications technologiques à partir d’écrans tactiles.
Activité : société de conseil en informatique
Effectif : 11
Adresse : 16, rue Fouré – 44000 Nantes – tél : 02 51 86 47 78
contact@emotic.fr
Site : www.emotic.fr

Supplément Ouest-France SPECIAL AVENIR – parution toutes éditions
Chef de rédaction : Jean-Jacques Rebours
Texte et photos : Tugdual Ruellan
Article paru le 30/03/2013 à télécharger en cliquant sur ce lien

Emotic anime les surfaces tactiles de nos écrans

Imaginez une tablette numérique grande comme une table de salon. Le plan de la ville de Nantes se révèle en trois dimensions. Une première personne fait apparaître les réseaux d’eau, une seconde, les lignes de bus, puis, les heures de sortie des écoles et toutes sortes d’informations utiles lisibles en temps réel… La réunion s’anime ; les décisions sont prises immédiatement. « Quarante doigts peuvent se poser simultanément sur la surface, s’émerveille Michaël Thoby, gérant d’Emotic à Nantes, là où seulement deux sont actifs sur une tablette ou votre mobile ! » Cette innovation n’est qu’un exemple des innombrables applications qui sortent des cerveaux de l’équipe d’Emotic, actuellement constituée de neuf jeunes ingénieurs.

Une belle croissance

Michaël Thoby, 35 ans, briéron d’origine, crée en 2002 une première entreprise individuelle de conseil en management et en organisation. Il est alors titulaire d’une licence en packaging en agroalimentaire, a travaillé deux ans en Bretagne avant d’exercer pendant cinq ans, la fonction de chef de projet en packaging pharmaceutique. Il poursuit alors sa formation et passe un master en management au Cnam. A la sortie, en 2007, il rencontre Ewan Le Bourhis, 35 ans, spécialisé en informatique : « Nos compétences étaient complémentaires. Nous créons Emotic et éditons des logiciels basés sur des innovations technologiques résolument tournées vers l’humain. » Sans apport financier ni prêt bancaire, ils développent leurs projets et embauchent des collaborateurs. De grandes entreprises leur font confiance. « Les usages de nos innovations sont multiples et intéressent le tourisme, les collectivités locales, l’agriculture, les entreprises et même, la Défense nationale, confie Michaël Thoby. L’entreprise se trouve valorisée lors d’un salon professionnel par exemple grâce à une animation dynamique. L’intérêt, c’est aussi de capitaliser les connaissances d’une équipe, la mémoire d’une organisation et d’éviter que tout ne disparaisse à chaque départ en retraite. » Emotic compte aujourd’hui neuf salariés, âgés de 24 à 30 ans, tous ingénieurs informatiques : « Nous envisageons d’embaucher deux développeurs et un ou deux graphistes. » Depuis un an, la société bénéficie d’un crédit impôt recherche. Elle a remporté récemment le deuxième prix Ouest Deloitte qui reconnaît un taux de croissance sur cinq ans de… 829 % !
Tugdual RUELLAN.

Le conseil Michaël Thoby

« Croire en ses rêves ! »

« Il faut penser assez gros son développement et viser les étoiles rapidement, être très innovant. Placer le client au cœur de toutes les attentes : la qualité se base essentiellement sur son ressenti. Il est vrai que monter son projet sans solliciter les banques offre une grande liberté. Du côté des collaborateurs, nous cherchons des gens passionnés qui aiment ce qu’ils font… La compétence technique vient ensuite. Il faut être confiant, croire en ses idées et en ses rêves. »

Pour vous aider, Magali Olivier, association Atlantique 2.0

« Amplifier les innovations »

« Atlantique 2.0, créée en 2008, regroupe quelque 250 acteurs du web et de l’innovation numérique dans les Pays de la Loire. Nous favorisons l’échange de bonnes pratiques pour faire émerger des projets. En 2011, nous avons ouvert La Cantine, espace privilégié d’échange et d emutualisation. Emotic y présente sa table numérique et participe aux rencontres : nous en proposons plus de deux cents chaque année pour partager nos réflexions autour d’une thématique. »
www.atlantic2.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *