Le n°7 du magazine de Pipriac Communauté vient de paraître

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - PUBLICATIONS (presse institutionnelle)

Le septième numéro du magazine de Pipriac Communauté vient de paraître, publication pilotée par la Commission communication de la communauté de communes sous la responsabilité de son président, Laurent Collot. Au sommaire, le point sur le développement économique, culturel, touristique, environnemental et cadre de vie, aménagement du territoire, services à la population…

Magazine Pipriac Communauté n°8 – décembre 2012
SITE INTERNET : www.pipriac-communaute.fr
Responsable de la publication : Laurent Collot
Rédaction : Cécile Bodin & Tugdual Ruellan
Conception graphique et impression : Izatis communication à Questembert
magazine téléchargeable en cliquant sur ce lien ou sur l’image

Portraits

Le rêve de Claire, de Florent et d’Adrien Association Micamot, un lieu « agri-culturel » à Sixt-sur-Aff

Claire Desmares, Florent Dupuis et Adrien Poirrier ont créé à Sixt-sur-Aff, Micamot, un lieu agri-culturel avec un café-librairie et la production de plantes aromatiques et médicinales en agriculture biologique. L’association rassemble une quarantaine d’adhérents.

Avec le printemps, s’épanouissent les plants de menthe, camomille, hysope et autre verveine. L’ancienne ferme de la Châtaigneraie des landes retrouve vie grâce à Claire Desmares, Florent Dupuis et Adrien Poirrier. Diplômes d’études supérieures en poche, les trois jeunes ont décidé de se mettre au vert pour faire pousser ce projet de lieu agri-culturel dont ils ont rêvé. « Nous avons semé, bouturé, multiplié, divisé, repiqué… La vente ambulante de nos premières plantes aromatiques et médicinales a commencé en avril sur les marchés de Pipriac, La Gacilly et quelques autres. » Sur l’étal, on trouve aussi une offre générale de livres sur les plantes aromatiques et médicinales, leur utilisation en cuisine, les savoir-faire traditionnels comme la vannerie, la couture, le bricolage, la construction… « C’est une activité de libraire classique mais ambulante : nous proposons des livres neufs ou d’occasion sur des thématiques de développement durable. » L’ancienne étable a besoin d’un sérieux coup de jeune. C’est le prochain chantier auquel vont s’atteler les créateurs d’entreprise : « Nous souhaitons y créer, sous forme coopérative, un café-librairie, lieu de convivialité et d’échange, de rencontres culturelles. Toutes les bonnes volontés sont invitées à nous rejoindre.» Rendez-vous cet été pour découvrir les balades botaniques et ateliers pour les enfants. Au programme, le bien-être par les plantes et l’écoconstruction avec l’intervention d’artisans locaux.

Micamot 7, la Châtaigneraie-des-landes – Sixt-sur-Aff 02 99 90 39 98 http://micamot.wordpress.com

Christophe Gallard, menuisier devenu artisan d’art La magie des oxydes et pigments sur bois

Christophe Gallard a installé son atelier de création artistique dans le bourg de Saint-Malo-de-Phily. C’est là que naissent désormais ses tableaux : féérie des oxydes sur bois et laquage.

Au départ, il y a l’oxyde, le bronze, les pigments. Puis vient l’altération, la transformation de la matière. Christophe Gallard joue avec elle, la contraint puis la libère. Il faut attendre quatre jours pour que la magie opère. Le résultat est saisissant. Les oxydes explosent en nuages de feu, big-bang des origines, volutes vénitiennes. « Je suis à chaque fois émerveillé, confie l’artiste, qui vit désormais de ses œuvres depuis sept ans. C’est quelque chose d’incroyable puisque ce sont des produits qui, chimiquement, ne s’entendent pas ! » Christian a commencé comme menuisier. Très vite, il s’est tourné vers l’expression artistique : « d’abord, avec le carton puis, des bases métalliques, des pigments divers. J’ai trouvé par hasard le principe de l’oxydation. C’est un peu comme l’émaillage mais sans la cuisson.» Depuis, son travail ne cesse de ravir et prendre de l’ampleur. Les salons se succèdent et le bouche à oreille fait le reste. Christian, qui se dit artisan d’art plutôt qu’artiste, cherche à faire cohabiter d’autres types de matériaux : « J’incorpore des éléments de carton dans le tableau, comme de petites bandes de dentelles. Le style est vénitien avec des tons mordorés, des bases d’argent, des tons lilas, violines… » La finition donne au tableau son éclat final : « douze à quinze couches de laque sont nécessaires pour révéler la lumière. » Toutes les pièces sont uniques, signées, numérotées et certifiées. Christian Gallard a reçu la reconnaissance des Ateliers d’art de France.

Christophe Gallard Bourg – Saint-Malo-de-Phily 06 48 77 56 85 ou 02 90 78 16 62 www.gallardchristophe.odexpo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *