Un supplément Ouest-France : les aides de l’Europe en Bretagne

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - projet européen

2013.05.12.OF-joli_mois_europe.jpgLe journal Ouest-France publie dans son édition du 12 mai 2013 un supplément sur « Les aides de l’Europe en Bretagne » à l’occasion du Joli mois de l’Europe. A découvrir des initiatives en matière de recherche, d’agriculture environnementale, de pêche et économie de la mer, d’actions favorisant l’insertion et la formation des personnes en situation de handicap et bien d’autres domaines d’activités…

Dimanche Ouest-France du 12 mai 2013 – diffusion : Bretagne
Rédacteur en chef délégué : Philippe Cochereau
Textes et photos : Didier Gourin, Audrey Guiller, Laurent Marchand, Edouard Maret et Tugdual Ruellan
Photos de Une : David Adémas, Thierry Creux, Marc Ollivier.

LE JOLI MOIS DE L’EUROPE EN BRETAGNE

Tous les ans, la journée du 9 mai est l’occasion de fêter l’Europe. De montrer son action au quotidien. Mais une seule journée pour mettre en lumière l’intervention de l’Union européenne dans des actions concrètes sur les territoires, c’est peu. Alors place au joli mois de l’Europe en Bretagne, 31 jours pour porter « un autre regard sur l’Europe. » En Bretagne, de nombreuses initiatives sont menées à cette occasion par des collectivités, associations, établissements scolaires, centres de formations, comités de jumelage. La mobilisation se traduit notamment par l’organisation d’expositions, de journées portes ouvertes, de conférences, d’interventions de porteurs de projets et d’animations auprès des publics scolaires.

Agenda en ligne

Pour donner une visibilité régionale à toutes les initiatives, la Préfecture de Région et le Conseil régional de Bretagne ont ouvert depuis le 1er mai un agenda en ligne sur fete-europe-bretagne.eu. Le public pourra s’y orienter par date et par lieu. L’Agenda du Joli mois de Mai en Bretagne recense tous les événements, avec pour objet de faire connaître l’ensemble des actions qui seront mises en œuvre au cours du mois de mai 2013.

Plus de 26 000 projets financés

L’Europe, c’est bien, mais c’est compliqué. Les fonds européens, c’est encore mieux mais c’est encore plus compliqué. Avec plus de 630 millions d’euros sur la période 2007-2013, ils ont permis de financer, début 2013, plus de 26 000 projets, mobilisant environ 574 millions d’€ d’aides européennes.

A LIRE (entre autres, articles Tugdual Ruellan)
2013.05.12.DOF-D_C.jpg

  • Projet Marinexus : une mer partagée (page 6)
  • La Terre expliquée aux enfants (page 6)
  • Créer ou reprendre une entreprise (page 6)
  • Prélude préserve des espaces naturels humides (page 7)
  • Les aptitudes des handicapés valorisés avec Différent et Compétent (page 7)
  • Le centre Patis-Fraux parie sur l’avenir (page 7)
  • Plus de prairies pour lutter contre les algues vertes (page 10)
  • Confort pour les vaches de l’Epinette(page10)
  • Coopédom : bambou contre charbon (page 10)
  • Les Contrats bleus protègent la pêche et l’océan (page 12)
  • Lorient, port ouvert aux grands navires (page 12)
  • A la criée de Brest, des ventes via internet (page 12)
  • La Pologne n’est pas si loin de Callac ! (page 14)
Quatre fonds mais pour quoi faire ?

Croissance, emploi, innovation, l’économie de la connaissance, rapprochement des territoires, accompagnement du développement rural et soutient de la pêche, quatre fonds permettent de financer des initiatives. Sélectionnés au niveau des régions, les projets doivent répondre aux besoins locaux qui auront été identifiés. Les projets peuvent être financés par deux fonds structurels : le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et le Fonds Social Européen (FSE), dotés respectivement de 301,7 millions d’Euros et 183,3 millions d’Euros en Bretagne. S’y ajoutent deux fonds complémentaires intervenant sur des politiques sectorielles : le Fonds Européen Agricole pour le Développement Régional (FEADER) et le Fonds Européen pour la Pêche (FEP), représentant respectivement, pour leur volet régional, par 108 millions d’Euros et 24 millions d’Euros en Bretagne. Explications.

A. Le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional)

Le FEDER soutient la compétitivité et l’emploi en Bretagne, en renforçant la cohésion économique, sociale, environnementale et territoriale. Il permet de soutenir le développement des économies régionales et leur innovation. Il représente une enveloppe de 301,7 millions d’euros pour la programmation 2007-2013 en Bretagne.
En Bretagne, le FEDER apporte une aide pour des projets visant à faire de la Bretagne une région accessible et attractive, accroître la compétitivité et la performance économique régionale par l’innovation et la connaissance, valoriser les atouts exceptionnels de la Bretagne dans le domaine maritime et des sciences de la mer, préserver l’environnement et prévenir des risques naturels. C’est par exemple l’étude de l’extension du métro de Rennes.

B. Le FSE (Fonds Social Européen)

Le FSE soutient les politiques publiques nationales, régionales et locales en matière d’emploi, de formation et d’insertion professionnelle, et permet l’adaptation aux mutations économiques et aux processus de transformation sociale. Il représente une enveloppe de 184 millions d’euros pour la programmation 2007-2013 en Bretagne.
Le FSE est dédié à des projets qui ont pour objectifs d’aider les travailleurs et les entreprises à s’adapter aux changements, renforcer la cohésion sociale et lutter contre les discriminations sur le marché du travail, améliorer l’accès à l’emploi, développer les compétences et soutenir la formation.
En Bretagne, le volet régional FSE apporte une aide pour des projets de proximité soutenant l’emploi, la formation et l’insertion sociale. C’est par exemple l’accompagnement des personnes dans la lutte contre illettrisme.

C. Le FEADER (Fonds Européen pour l’Agriculture et le Développement Rural)

Le FEADER intervient pour le développement des zones rurales. Il permet de créer une dynamique économique et sociale compatible avec le respect de l’environnement. Il représente une enveloppe de 120.6 millions d’euros pour la programmation 2007-2013 en Bretagne. Le FEADER est dédié à des projets qui ont pour objectifs de renforcer la compétitivité de l’agriculture et de la sylviculture, concourir à une meilleure gestion de l’espace rural et de l’environnement, diversifier l’activité en milieu rural. C’est par exemple le maintien de la biodiversité sur un site Natura 2000.

D. Le FEP (Fonds Européen pour la Pêche)

Le FEP permet de favoriser une exploitation durable des ressources et de l’aquaculture. Il représente une enveloppe de 26,8 millions d’euros pour la programmation 2007-2013 en Bretagne. Le FEP est dédié à des projets qui ont pour objectifs d’adapter la flotte de pêche, de développer les méthodes de production aquacoles, de promouvoir le secteur de la pêche, d’aider les zones de pêche à respecter l’environnement, de soutenir les activités touristiques dans ces zones. C’est par exemple la mission d’observation en vue de déterminer l’impact de la pêche sur les petits cétacés.

Vern-sur-Seiche (35). Les handicapés ont droit à l’emploi

Vidéo sur : www.ouest-france.fr
2013.05.12.OF.Europe.Vern_sur_Seiche.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *