Complices, mère et fille créent à Vannes une chocolaterie, les Nénettes

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - entreprise

2013.09.12.VANNES.Les_Nenettes__24_.JPGLa mère était au chômage. La fille avait une passion plus forte que l’école. Eve et Sylvie ont créé leur chocolaterie à Vannes, « Les Nénettes ».
Nom : Les Nénettes
Activité : fabrique et vente de chocolats
Création : novembre 2010
Effectif : 3
Contact : 09 52 60 61 66 – contact@chocolatslesnenettes.com
Site internet : www.chocolatslesnenettes.com

Supplément Ouest-France SPECIAL AVENIR – parution toutes éditions
Chef de rédaction : Jean-Jacques Rebours
Texte et photos : Tugdual Ruellan
Article paru le 28/09/2013 (OF, Spécial avenir, toutes éditions) à télécharger en cliquant sur ce lien

Mère et fille complices créent leur chocolaterie

Après un bac littéraire, tout s’enchaîne pour Eve Caron, 27 ans : une année Hypokhâgne puis une année à la faculté de Rennes en philosophie. Mais la jeune Morbihannaise est pâtissière dans l’âme et ne tarde pas à s’ennuyer sur les bancs de l’école. Elle tente une entrée à l’école française de gastronomie Grégoire Ferrandi à Paris et sort, au bout d’un an, heureuse, avec un CAP de pâtissière-chocolatière après un stage chez Hermé. Les expériences professionnelles s’enchaînent : Agadir au Maroc puis San Francisco en Californie avant de côtoyer quelques grandes Maisons en France. « J’ai un peu déchanté, confie-t-elle, en découvrant un univers essentiellement masculin… pour ne pas dire macho ! »

Les bilans dépassent les prévisions

Au même moment, sa mère Sylvie est au chômage, en quête d’un nouveau projet professionnel. Elle cumule une longue expérience de graphiste chez Thibault-Bergeron à Muzillac, créateur d’emballages, et ne désespère pas de créer sa propre activité : « Je voyais ma fille qui s’interrogeait… C’était le moment de se lancer. » Toutes deux sont complices et se prennent à rêver de créer leur chocolaterie. Sylvie reprend le chemin de l’école et, grâce à un fongecif, obtient son CAP de chocolatière en 2009, au CFA de Ploufragan (Côtes-d’Armor). Les idées fusent mais les banques restent frileuses. Un conseiller Egee les aide à construire leur projet et c’est finalement dans le garage de la maison qu’elles créent leur laboratoire. Au même moment, elles achètent un stand au cœur de la halle des Lices à Vannes : « La personne y vendait du thé et du café en vrac avec un petit bar. Il y avait un potentiel de clients et nous y avons ajouté l’activité chocolat. » En novembre 2010, elles lancent leur société Les Nénettes et peaufinent une gamme originale de chocolats : de petits cônes de cinq grammes chacun, vendus à l’unité : « chaque parfum est associé à une couleur et à un prénom féminin. Ils forment ainsi une galerie de portraits de femmes construite au gré des rencontres. » En avril 2013, elles intègrent le guide Saveurs Gault et Millau et en juin, obtiennent le prix Femmes entrepreneures en Bretagne. Grâce à l’embauche d’une vendeuse, l’activité se développe tant et si bien que les deux premiers bilans dépassent 30 % de prévisions. « Nous réfléchissons désormais à notre développement avec l’installation d’un laboratoire digne de ce nom. »
Tugdual RUELLAN.

Le conseil d’Eve Cardon

« Prendre son temps avant de se lancer »

« L’accompagnement d’une structure comme Egee rassure, surtout lorsqu’on n’est pas gestionnaire. C’est un regard extérieur, neutre, désintéressé mais en même temps, créatif. Lorsqu’on crée, on a toujours 36 000 idées et tendance à s’emballer. Il faut revenir à des réalités, tout noter pour ensuite faire le tri et hiérarchiser. On ne peut pas tout faire dans l’immédiat. Alors, il faut profiter de ce temps dont on dispose avant. Après… tout s’enchaîne très vite ! »

Pour vous aider Gérard Le Néchet, Egee

« Des préconisations pour avancer»

«Je les ai accompagnées pendant 10 mois pour élaborer business-plan, prévisionnel, recherche de financements. Notre accompagnement se poursuit durant trois années dans le cadre de Nacre, Nouvel accompagnement des créateurs et repreneurs d’entreprise. Nous ne faisons qu’émettre des préconisations : le porteur de projet est libre de les appliquer ou non. Toute personne disponible et souhaitant partager sa passion de transmettre peut rejoindre Egee » ».
www.egee.asso.fr.

Eve et Sylvie Caron ont créé Les Nénettes à Vannes et vendent leurs chocolats fins, aux prénoms féminins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *