A découvrir, la Lettre n°3 de Différent et Compétent Réseau : pour la reconnaissance des compétences

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2013.11.Lettre_3_d1c-UNE.jpg

EDITO : “ Reconnaître la RAE… au même titre que la VAE ” Nous avons plaisir à vous transmettre cette troisième Lettre de Différent et Compétent Réseau qui fait état de nos réflexions, de nos avancées et résultats, qui cette fois, donne la parole aux moniteurs des établissements adhérents. Quel chemin parcouru depuis l’origine du dispositif ! Je vous propose d’en mesurer les bénéfices autour de trois constats… (lire la suite) José Richier, Président de l’association Différent et Compétent Champagne-Ardenne.

Lettre n°3 de Différent et Compétent Réseau, avec le concours du Fonds social européen
A TELECHARGER EN CLIQUANT SUR CE LIEN ou SUR L’IMAGE
novembre 2013 – Aresat – CS 70010 – 35538 Noyal s/Vilaine Cedex
www.differentetcompetent.org
Comité de rédaction : Alexandra Eloi, Magdeleine Grison, Erica Perochain, Yoann Piplin, Tugdual Ruellan
Président : Christian Guitton ; direction : Magdeleine Grison
Conception graphique : Delphine Le Breton.

“ Reconnaître la RAE… au même titre que la VAE ”

Edito (suite)

2013.09.26.REIMS-TR__6_.JPG1. Tout d’abord, celui d’un engagement progressif et continu de nouveaux adhérents, autour de valeurs partagées. Certes, le besoin de reconnaissance est en chacun de nous mais c’est surtout la question du sens qu’il faut en permanence rechercher, autour d’un but commun et partagé : recentrer le travailleur handicapé sur le développement de son potentiel et sur la reconnaissance de son expérience et ce, quels que soient les aptitudes présentes et les potentiels de chacun. C’est également positionner le moniteur d’atelier ou l’éducateur technique comme le professionnel accompagnateur privilégié du travailleur dans la mise en oeuvre de son projet professionnel individualisé et un acteur essentiel dans l’organisation apprenante…

2. Il a fallu, ensuite, se structurer au niveau interrégional pour maintenir et développer la dimension du réseau. Créé le 16 avril 2012, lors d’une assemblée générale constitutive, le Réseau Différent et Compétent a pris la forme juridique d’une association. Avec le soutien du Fonds social européen, il a pu se construire progressivement jusqu’à devenir organisation apprenante. Mais cette dynamique ne se décrète pas : elle s’inscrit dans un travail à long terme, entraînant une évolution des mentalités et des processus de développement de l’organisation qui exigent un choix clair se concrétisant par un mode d’organisation adapté et reconnu.

3. Ceci m’amène au 3ème et dernier constat. « Un réseau sans projet est un réseau qui meurt », nous dit Claire Heber-Suffrin, initiatrice du Réseau d’échanges réciproques des savoirs. Le Réseau, depuis sa création, est en recherche permanente d’une ouverture vers d’autres structures – insertion par l’activité économique, IME, demain peut-être les Itep. Le choix délibéré de réfléchir ensemble, collectivement s’affirme. Toutes les rencontres, comme celles organisées à Reims en septembre dernier, contribuent à faire avancer la reconnaissance de la RAE.

Nous pouvons donc collectivement affirmer que le dispositif est sorti de l’expérimentation auprès des esat. Le projet est reconnu à travers la réglementation par le décret du 20 mai 2009, par ses adhérents – plus de 300 à ce jour – et le partenariat avec l’Éducation nationale et Préférence formations. Les enjeux de demain se situent au niveau de la pérennisation du dispositif durablement et qualitativement. La gouvernance interrégionale devrait permettre cet accompagnement. Par ailleurs, l’ouverture vers d’autres structures du secteur spécialisé, voire en direction du milieu ordinaire, doit être poursuivie et accompagnée. Rappelons le constat de plus de 160 000 “ décrocheurs ” chaque année qui ne peuvent mener à bout leur projet professionnel. En termes de perspective enfin, gageons que soit reconnue la Reconnaissance des acquis de l’expérience… au même titre que la VAE.

José Richier, Président de l’association Différent et Compétent Champagne-Ardenne.

Les bonnes idées n’ont pas de frontières…

Tugdual Ruellan a créé pour le réseau deux revues de presse sur le réseau social Pinterest. Les “ épingles ” partagées essaiment à travers la planète via Google, Facebook, Twitter, Youtube… Journaliste, appui historique du dispositif, Tugdual Ruellan couvre les événements du Réseau : capitalisation, appui à la conception rédactionnelle, actes… Il est aussi facilitateur pour la réalisation de la Lettre Différent et Compétent Réseau. Militant engagé, il apporte un soutien informel au réseau sur l’idée de “ porteur de message ” selon Michel Serres, créant des liens entre les réseaux ; à ce titre, il réalise une veille et présence sur la toile de l’actualité de Différent et Compétent et de la RAE en général.
Magdeleine Grison, directrice Différent et Compétent.

Abonnez-vous ! Tout est gratuit. “ Épingler c’est partager ”.

pinterest_badge_red.pngDifférent et Compétent
Talents multiples en esat

Connaissez-vous le réseau social Pinterest ?

Un moyen pour échanger infos, coups de coeur et bonnes pratiques à travers le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *