17e Semaine pour l’emploi des personnes handicapées 2013 : Philippe Miennée, dernier typographe en France, s’installe à Lanouée

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2013.11.13.Philippe_Miennee_-typographe_LANOUEE-56-T._Ruellan__6__-_Copie.JPGL’Agefiph favorise la création d’entreprises : « Nous soutenons déjà plus de 130 créations d’activité en Bretagne. Créer son emploi reste une bonne façon pour sortir du chômage », atteste François Massolo, délégué régional de l’Agefiph Bretagne. Témoignage avec Philippe Miennée, dernier typographe en France, qui crée son atelier de typographie à Lanouée (56).

Contacts Agefiph Bretagne – François Massolo, délégué régional de l’Agefiph Bretagne
Agefiph Bretagne – 4, avenue Charles Tillon – 35000 Rennes – 08 11 37 38 39
Contacts presse : Tugdual Ruellan – 02 99 91 33 16
DOSSIER DE PRESSE à télécharger en cliquant sur ce lien
Informations sur : www.semaine-emploi-handicap-agefiph.fr

Philippe Miennée, dernier typographe en France

Il crée son atelier de typographie à Lanouée (56)

LIRE ARTICLE OUEST FRANCE en cliquant sur ce lien

2013.11.13.Philippe_Miennee_-typographe_LANOUEE-56-T._Ruellan__9__-_Copie.JPGPhilippe Miennée, reconnu travailleur handicapé depuis une trentaine d’années, obtient son diplôme de compositeur typographe en Belgique en 1981 : « J’ai fait partie de la dernière fournée ! Le diplôme a disparu l’année suivante tout comme le plomb, remplacé par la photocomposition. » La passion de la typographie ne le quittera pas au cours de ses différentes expériences professionnelles. Après avoir effectué son service militaire comme dessinateur typographe ( !), il travaille deux ans comme compositeur typographe dans une imprimerie des Flandres puis deux ans et demi comme dessinateur dans un atelier de sérigraphie d’art, une entreprise d’insertion à vocation sociale : « Mais ce métier ne me suffisait pas pour gagner ma vie : alors, je suis devenu assistant vétérinaire pendant quelques années. » Il en profite pour suivre des cours d’histoire de l’art à l’université et retourne dans l’imprimerie comme conducteur et compositeur typographe puis devient professeur d’arts appliqués et d’expression graphique dans une école d’imprimerie.

Pour l’art et le patrimoine

Et l’envie le prend de créer sa propre entreprise : « J’ai choisi la Bretagne, une région que j’affectionne particulièrement pour y être régulièrement venu en vacances. » En septembre 2013, il crée son atelier propose la typographie pour l’impression de livres d’artistes et la sérigraphie pour la réalisation d’estampes, de petits travaux d’imprimerie, de la dorure à chaud et à plat. Les anciens du Livre ne tardent pas à le soutenir et lui céder le matériel précieusement conservé. Des liens se sont établis avec la cité du livre de Bécherel, les Ateliers du possible avec Sophie Busson, le musée Jan Brito de Pipriac. « Il semblerait que je sois le seul typographe artisan d’art installé en France. Les autres typographes ne travaillent pas avec le plomb. Il y a pour moi une qualité qu’on ne retrouve pas dans les autres procédés. Je sais que la conjoncture est très mauvaise mais je sais aussi qu’il y a beaucoup d’artistes et de passionnés qui m’approuvent et me soutiennent. J’espère être victime de mon succès ! »

Carte d’identité

Atelier de Philippe Miennée
Lanouée (56) – tél. 06 42 80 99 31 – philippe.miennee@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *