Pascal Chesnais succède à Yves Thébault comme directeur de Notre Avenir à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine)

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

2014.04.18.NOTRE_AVENIR.changement_direction.jpgYves Thébault, directeur de l’Association Notre Avenir à Bain-de-Bretagnee (Ille-et-Vilaine) depuis 1982, passe la main. Pascal Chesnais a été nommé le nouveau directeur des établissements. Yves Thébault a quitté sa fonction le 1er mars 2014, devenant directeur adjoint. Il est remplacé par Pascal Chesnais, cadre salarié de l’association depuis 1983 et directeur adjoint depuis 2003. Le conseil d’administration de l’association a retenu sa candidature au poste de directeur des établissements de l’association Notre Avenir.

Contact : CAT Notre Avenir – tél. : 02 99 43 95 44
Zone industrielle de Sabin, 35470 Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine)
courriel : notreavenir@catbain.com
Interviews et rédaction : Tugdual Ruellan

Propos sur le vif…

Yves Thébaut, directeur-adjoint de l’association Notre Avenir

« J’ai toujours rencontré des présidents de valeur qui m’ont fait confiance : Guy Vannier de la maison familiale rurale de Livré-sur-Changeon, le général Bernadas lors de la création du CAT de Bain-de-Bretagne, puis Mme Amaucé et aujourd’hui, Henri Leray. Ensemble, nous avons développé les activités et dispositifs d’accompagnement nécessaires pour le bien-être des personnes que nous accompagnons.
Je remercie d’abord les personnes handicapées qui m’ont beaucoup appris, tous les encadrants, membres de l’équipe, collaborateurs, partenaires et amis de l’association qui m’ont aidé à animer et diriger l’ensemble des six établissements que gère l’association. J’ai toujours cherché à œuvrer dans l’intérêt général et le bien-être des personnes. Je laisse un établissement avec une activité satisfaisante, un équilibre financier, au sein duquel règne un bon climat social entre tous les membres de l’équipe.
Je suis particulièrement heureux de confier la direction à Pascal Chesnais que j’estime et que je sais compétent, homme respectueux des personnes que nous accompagnons et porteur des valeurs que défend l’association, prêt à porter les défis de demain dans le respect du chemin parcouru. J’assumerai la fonction d’adjoint quelque temps pour assurer à ses côtés, une transition en douceur. »

Henri Leray, président de l’association Notre Avenir

« Bien sûr, notre association vit un moment important avec cette décision d’Yves Thébault de quitter sa fonction de direction. Mais nous sommes très confiants et heureux de voir Pascal Chesnais prendre la suite, dans le respect des valeurs et des objectifs défendus par notre association au service des personnes en situation de handicap. Les membres du conseil d’administration ont entériné à l’unanimité, sa candidature au poste de directeur des établissements de l’association Notre avenir, dans notre séance du 12 septembre 2013.
Notre association est toujours affiliée à l’Adapei d’Ille-et-Vilaine mais les projets que nous développons s’intègrent désormais dans la dynamique globale d’une association de quinze associations et 50 établissements, nommée le Graal, Groupe de recherches et d’actions des associations locales. Nos prochains chantiers concernent la mise en place de structures adaptées pour accueillir les personnes handicapées vieillissantes qui arrivent à l’âge de la retraite. Nous devons leur offrir des structures décentes d’accueil et un accompagnement adapté pour continuer à leur offrir bien-être. Nous réfléchissons ainsi à la création d’un foyer de vie pour accueillir 12 personnes et un habitat regroupé en partenariat avec Espacil Habitat. »

Pascal Chesnais, directeur des établissements de’’ Notre Avenir ’’

« Je travaille au sein de l’association Notre avenir depuis 31 ans. Lorsque j’intègre l’association en 1983, je prends alors en charge une équipe de huit travailleurs handicapés pour une activité maraîchage sur un hectare et entretien des espaces verts. En mars 1986, je lance alors l’activité pépinière avec vente de végétaux au public. L’idée était de s’ouvrir sur la ville et ainsi, de valoriser le travail des personnes en situation de handicap. En 1987, j’obtiens mon Cafets, diplôme d’éducateur technique spécialisé, en cours d’emploi à l’IRTS de Rennes. En 1989, je deviens moniteur principal d’atelier, assurant la responsabilité de la pépinière et l’encadrement d’ateliers.
En 1993, je deviens adjoint technique puis directeur-adjoint en 2008. J’ai la responsabilité de la mise en place de toutes les certifications Iso, d’abord Iso 9002 en 2000 et 9001 en 2003 pour la pépinière et Iso 14001 (norme environnementale) pour tous les services de l’association en 2007 ; et depuis 2013, Ohsas 18001, sur l’ensemble des activités et des services, une certification qui garantit la mise en œuvre des actions pour la prévention des risques professionnels dans le respect de la réglementation en appliquant le principe d’amélioration continue. En 2013, je mets en place le projet personnalisé unique (PPU) qui consiste à mettre les moyens nécessaires pour satisfaire l’usager dans tous les axes de sa prise en charge sociale et professionnelle. J’ai donc acquis une bonne connaissance de l’ensemble des activités et des services. Je connais aussi l’ensemble du personnel. Quand Yves Thébault a fait part de son souhait de penser à sa succession, j’ai alors proposé ma candidature au conseil d’administration pour prendre la direction de l’ensemble des établissements et je le remercie de la confiance qu’il me fait pour les diriger. Avec Yves Thébault, Directeur Adjoint et Martine Lebreton, Directrice Adjointe, je serai quelqu’un de proche et à l’écoute des personnes que nous accompagnons, c’est essentiel, en innovant de manière permanente au service des usagers comme le développement du temps partiel pour les personnes les plus fragiles. Mes principales réflexions concernent :
– la fatigabilité et le vieillissement des personnes handicapées ;
– le maintien des activités économiques et sociales pour la meilleure prise en charge possible des usagers et ainsi valoriser leur travail afin de leur permettre une insertion dans la société.

Des projets à venir

• Création d’un habitat regroupé fin 2015, avec six logements, en partenariat avec le bailleur Espacil Habitat, financé par le Conseil général d’Ille-et-Vilaine, pour répondre aux besoins de prise en charge des personnes handicapées (à l’emplacement de l’ancien Super U à Bain-de-Bretagne) ;
• changement de lieu pour l’entreprise adaptée 2e semestre 2015 afin d’offrir de meilleures conditions de travail et des possibilités de rangement et de stockage de matériel ;
• projet d’ouverture d’un foyer de vie pour 12 personnes sur le site des Courbettières ;
• réflexion dans la démarche Différent et Compétent ou quelques ouvriers de l’Entreprise Adaptée et de l’Esat devraient obtenir une reconnaissance des acquis de l’expérience. »

Repères…

1954 : naissance d’Yves Thébaut à Merdrignac dans les Côtes d’Armor
Fils d’agriculteurs, il commence son activité professionnelle au sein de la petite exploitation familiale.
Bepa en poche, il entre au centre de promotion sociale de Montfort-sur-Meu puis à Combourg où il obtient son BTA, brevet technique agricole.
De retour du service militaire, il est embauché comme moniteur à la Maison familiale rurale de Livré-sur-Changeon, présidée par Guy Vannier ; il en devient le directeur en 1978 à l’âge de 24 ans.
En 1982, il rencontre le général Bernadas, père d’un enfant handicapé, alors président de l’association Notre avenir. Il est recruté le 16 février 1982 (à 18 h !) pour ouvrir le centre d’aide par le travail dans la zone de Sabin à Bain-de-Bretagne.
De septembre à juillet 1982, un premier établissement accueille 9 personnes handicapées, rue du Pavé et leur propose une activité d’espaces verts avec une équipe constituée de trois salariés (2,6 équivalents temps plein).
1983 : ouverture de la pépinière ;
Septembre 1983 : ouverture du CAT avec 40 personnes handicapées (création de l’activité cuisine, atelier couture, mécanique tôlerie) ;
1984 : ouverture du restaurant au public ;
1985 : création de la résidence des Courbetières
1987 : mise en place de la section annexe et du service d’accompagnement à la vie sociale;
1993 : ouverture de l’atelier protégé ;
1994 : création de l’atelier torréfaction du café Max Havelaar.

Repères…

1959 : naissance de Pascal Chesnais ;
1975 : études à la Maison familiale rurale de Livré-sur-Changeon (rencontre avec Yves Thébault, alors enseignant) ;
11 avril 1983 : moniteur d’atelier Notre avenir (maraîchage sur 1 ha et espace verts) ; accompagne une équipe constituée de 8 travailleurs handicapés. L’association ne compte alors que quatre salariés ;
mars 1986 : ouverture de la pépinière aux Courbetières ;
1987 : Cafets, Certificat d’Aptitude à la Fonction d’Educateur Technique Spécialisé ;
1993 : adjoint technique ;
2008 : directeur-adjoint.

Notre Avenir aujourd’hui

• 6 établissements
• près de 200 personnes en situation de handicap. Au CAT appelé désormais esat, 156 personnes (96 ETP) ; à la section annexe de l’esat, 50 personnes à temps partiel (agrément de 32) ; à l’entreprise adaptée, 22 personnes (agrément de 20) ; à la résidence, 26 personnes hébergées; au service de proximité, 10 locataires ; aux services d’accompagnement à la vie sociale, 30 personnes accompagnées en fonction de leurs besoins ;
• 56 encadrants (48 ETP) ;
• Des activités variées ouvertes sur l’extérieur et la vie de la cité: avec un restaurant ouvert au public, des interventions et des contrats en espaces verts chez des particuliers, des entreprises et des collectivités, un atelier mécanique pour l’entretien et les réparations des véhicules, tracteurs, tondeuses et autres matériels des établissements, une pépinière ouverte à la vente au public et aux professionnels du Lundi au Samedi, un atelier sous-traitance(encartonnage, conditionnement…), torréfaction et ensachage du café labellisé ‘’Max Havelaar’’ issu du commerce équitable ;
• Une démarche permanente de qualité et d’amélioration continue avec les certifications Iso, la démarche 5S et la satisfaction de prise en charge des usagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *