Quinzaine du commerce équitable à Rennes : « agriculture paysanne, commerce équitable et développement local »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - commerce équitable

2014.05.05.Commerce_equitable__3_.jpgLe Collectif Ensemble équitable avec le soutien du Conseil général d’Ille-et-Vilaine et de Ouest-France, organisait le lundi 5 mai une table-ronde à l’Espace Ouest-France au Pré-Botté à Rennes dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable portée et coordonnée par la Plateforme française du commerce équitable. Présentation du film de Marie Monique Robin (27 mn) « Les déportés du libre-échange ».

Bretagne Cens, Marcel Launay – tél. 02 99 52 65 02 ou 06 89 25 23 01
Site : www.commerce-equitable-bretagne.org
Animation table-ronde : Tugdual Ruellan
PROGRAMME ILLE ET VILAINE à télécharger en cliquant sur ce lien

« Les déportés du libre-échange »

2014.05.05.Commerce_equitable__1_.jpgMarie Monique Robin est journaliste d’investigation. Elle nous emmène au Mexique qui fait partie de l’Alena, en anglais, North American Free Trade Agreement, NAFTA, en espagnol Tratado de Libre Comercio de América del Norte, TLCAN) un traité, entré en vigueur le1er janvier 1994, qui créé une zone de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique. L’ensemble des exportations canadiennes et mexicaines aux États-Unis ont plus que triplé en valeur depuis l’entrée en vigueur de l’ALÉNA en 1994, mais la crise économique de 2008-2010 les ont fait chuter en 2009. Ce système est aujourd’hui fortement critiqué, entre autres par les altermondialistes, car si l’ALENA a eu pour effet de tripler les exportations, elle a aussi augmenté considérablement la dépendance du Mexique vis-à-vis des Etats-Unis, accroissant par là même insuffisance et pauvreté. Trois millions de petits paysans ont rejoint les bidonvilles. Un film plus que jamais d’actualité à l’heure où parle d’accord entre l’Europe et les Etats-Unis…

Table-ronde « agriculture paysanne, commerce équitable et développement local » Commerce équitable et souveraineté alimentaire… Quelles incidences sur le développement local ?

avec la participation de

2014.05.05.Commerce_equitable__2_.jpg* Luis Eduardo Sosa Gonzalez, responsable d’une coopérative Agrosol (membre Cepicafe, fédération de coopératives) à Piura au Pérou (café, cacao, canne à sucre, confitures) – travaille avec Ekitable en France, coopérative agricole fondée en 1993 dans le nord du Pérou, dans une région frontalière avec la Colombie et l’Équateur. Luis Eduardo Sosa Gonzáles produit essentiellement du café arabica vert, c’est-à-dire non torréfié et des bananes. La Cepicafe, comptant à peu près 3.000 petits producteurs, a pu doubler sa production de café et tripler celle de bananes. Il s’en est suivi une lente mais certaine augmentation de leur niveau de vie qui s’est traduit surtout par la scolarisation des enfants.
2014.05.05.Commerce_equitable__4_.jpg* Jean-Yves Praud, vice-président du Conseil général 35, en charge, entre autres, de l’économie sociale et solidaire et du commerce équitable,

  • Marcel Launay, Bretagne Cens,
  • André Savary, président Artisans du Monde
  • Gwénolé Le Verge, maraîcher AMAP depuis le 1er avril 2013 – Producteur local, Ferme agriculturelle de la Haie à La Mézière.

2014.05.05.Commerce_equitable__5_.jpgGwenolé Le Verge s’est installé sur deux hectares de terre à la Haie, route de Gévezé, grâce à un dispositif mis en place en 2007 par le Département, en lien avec la communauté de communes du Val d’Ille, le CR et le CG nommé Portage foncier. Présent à la ferme de La Haie depuis le 1er avril, le maraîcher a ouvert un magasin de vente de légumes, sur site. Gwenolé Le Verge, finistérien d’origine, a dès ses 14 ans, travaillé dans le maraîchage avant d’exercer, pendant 2 ans, les fonctions d’encadrant dans un chantier d’insertion au Jardin du Breil à Rennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *