Aresat Bretagne : « Pour un avenir après le travail »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

9 et 10 juin 2015 – RENNES (35). L’Aresat de Bretagne organisait un colloque national, les 9 et 10 juin, deux jours d’échanges et de témoignages : « Pour un avenir après le travail », au centre de congrès Le Triangle à Rennes : deux jours de témoignages, d’échanges et de réflexions pour co-construire les solutions « pour un avenir après le travail ». Avec Michel Billé (sociologue), Dominique Thierry (président d’honneur de France Bénévolat), Yves Jeanne (docteur en sciences de l’éducation), Dr Françoise Fromageau (médecin gériatre, secrétaire nationale de la Croix-Rouge française, vice-présidente de Monalisa), Pascal Jacob (président d’Handidactique), Sylvie Merville (médecin gériatre CNSA), Gérard Ribes (psychiatre).

ARESAT Bretagne – BP 73211 – 35532 Noyal-sur-Vilaine cedex
Président : Maurice Baud ; coordinatrice : Véronique Brunet-Bertineaud
Pilote du projet : Gwenaël Planchin
ACTES A TELECHARGER ICI (rédaction : Tugdual Ruellan ; conception graphique : Delphine Lebreton)
SITE : www.differentetcompetent.org
Secrétariat : Christine Varin – tél. 02 99 04 09 67 – c.varin@differentetcompetent.org
Animation colloque : Tugdual Ruellan et Gwenaël Planchin.

PROGRAMME à télécharger ICI.

Mardi 9 juin
Les travailleurs en situation de handicap, éclaireurs pour construire l’avenir après le travail ?

Sur l’écran, des mots, des étymologies, des définitions… Retraite dans toutes les langues

Daniel Croizé, au nom du comité de pilotage,
Association “ Nous aussi ” : la parole aux personnes concernée

• la Ville de Rennes, Véra Briand
• le CD 35, Anne-Françoise Courteille, première vice-présidente CD 35 en charge des solidarités, personnes âgées
• la CNSA, Sylvie Merville.

film de 7mn, réalisé par Céline Méloni à la demande de l’Aresat, spécifiquement pour ce colloque
présentation des 4 thématiques
4 retraités et futurs retraités témoignent
Qu’est-ce que la retraite ? de quoi ont besoin les personnes ? que souhaitent-elles ?

Avec les clownanalystes, le Bataclown. Le Bataclown est une compagnie de clown-théâtre fondée en 1980 et implantée en Gascogne, près de Toulouse. Actif et reconnu dans les trois domaines de la Formation, de la Clownanalyse et du Spectacle, le Bataclown est aujourd’hui à la tête d’un réseau solide, compétent et diversifié au service de l’art du clown.


10h45 ……. Michel Billé
regard de Michel Billé, sociologue « La Chance de vieillir… »

Vous êtes sociologue. A l’origine, vous êtes éducateur spécialisé, une expérience qui vous a profondément marqué. Vous travaillez principalement sur 3 sujets : les questions relatives au handicap, celles relatives à la vieillesse, celles enfin relatives aux transformations familiales avec on l’a compris, de multiples interactions entre ces trois domaines. Gwenaël Planchin vous a sollicité et d’emblée, vous avez accepté notre invitation car il y a rencontre de réflexion et nous vous en remercions. Un leit-motiv vous anime : Regarder la personne au travers ce qu’elle peut faire et non, de ce qu’elle n’est plus capable de faire. Et cela va bien au réseau Différent et Compétent fondé sur ces valeurs… Qu’est-ce qui se passe dans cette société où la vieillesse des uns serait une bonne nouvelle tandis que celle des autres serait une catastrophe ? Vieillir est-il une chance… comme vous le suggérez dans l’un de vos ouvrages ?

Auteur de:
• « La société malade d’Alzheimer » Ed. Eres. Mai 2014.
• « Lien conjugal et vieillissement » Ed. Eres. Oct. 2014.
• « Manifeste pour l’âge et la vie: réenchanter la vieillesse » avec C. Gallopin et J. Polard Ed. Eres.
« La chance de vieillir Essai de gérontologie sociale » Ed. L’Harmattan.
• « La tyrannie du bien vieillir » avec D. Martz. Ed. Le Bord de l’eau.
• « Dépendance quand tu nous tiens! » Avec D. Martz et MF. Bonicel. Ed Eres. Fév.2014.

Avec Bataclown.

11h30 Table ronde
Dispositifs d’accueil et de travail des personnes en situation de handicap : quels rôles dans la préparation de la fin d’activité professionnelle ? Avec
• Dominique Thierry, Président d’honneur de France Bénévolat
• José Richier, Andicat, représentant national
• Yoann Piplin, délégué Grand ouest UNEA
• Nicolas Bordet, Picardie, représentant du Gepso avec son responsable de service Philippe Bailly
• Irène Sipos, directrice ehpad Maison Saint-Cyr à Rennes

13h45« Vieillir handicapé, de la compassion à la gratitude… »
regard de Yves Jeanne, docteur en sciences de l’éducation, ancien éducateur et directeur d’établissement en Haute-Savoie. Vous avez ensuite exercé une fonction de conseil et d’expertise avant de devenir Maître de conférences à l’Université de Lyon 2. Vous êtes auteur de plusieurs ouvrages dont « Vieillir handicapé – pour une éthique de la gratitude » paru chez Erès en 2011. C’est autour de cette thématique que vous nous proposez aujourd’hui de réfléchir : « Vieillir handicapé, de la compassion à la gratitude… »

14h45 / 4 ateliers thématiques au choix
accéder aux droits de toute personne retraitée : comment vivre au coeur de son environnement ?
1/droits et démarches administratives – connaître ses droits à la retraite, anticiper ses ressources financières
2/Logement et accompagnement social – évaluer ses besoins et découvrir des réponses multiformes
3/vie sociale – développer ses compétences, ses centres d’intérêts, ses relations
4/prévention santé et accès aux soins – être et rester acteur de sa santé

Mercredi 10 juin
Quelles pistes d’actions pour accompagner la construction d’un avenir après le travail ?

construire l’avenir après le travail, c’est aborder différentes approches
regard de Jean-Jacques Allain, administrateur de l’association Nous Aussi (lecture de son papier – 10 mn)
regard de Jacky Desdoigts, directeur général Adapei 22 et pdt commission CRSA
regard du Dr Françoise Fromageau, médecin gériatre, secrétaire nationale de la Croix-Rouge française, vice-présidente de l’association Monalisa lutte contre l’isolement et l’accompagnement des personnes en âge.
regard de Pascal Jacob, président d’Handidactique. L’association Handidactique a pour but le conseil, la conception, la réalisation et le soutien de projets pédagogiques visant à l’amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées et des personnes qui interagissent avec elles accessibilité aux soins.

11h45 ……. échanges /quelles politiques publiques ?
Dr. Sylvie Merville,Médecin gériatre Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie
Anne DELUCQ – Responsable du pôle « Schémas et Programmation » à l’ARS Bretagne.

14h00 table ronde
arriver en retraite, c’est conserver son métier d’homme et de femme, et c’est sans doute l’exercer différemment

1/regard de Danièle Laufer, journaliste « De l’expérience du départ à sa réalité » / s’appuie sur une recherche action (transformation identitaire). Vous aviez des amis qui partaient à la retraite. Vous vous disiez : quelle chance ils ont de partir ! ils sont jeunes et ils vont faire plein de belles choses. Finalement, tout ne se passait pas aussi bien que ça et vous avez eu envie de savoir pourquoi c’était un moment visiblement difficile. Vous avez enquêté, défini des profils avec l’aide de votre mari sociologue pour finalement produire un ouvrage « L’année du Phoenix ». Pourquoi ce titre ? quel regard portez-vous sur cette expérience du départ pour une vie après le travail ?

2/regard de Marie-Jeanne de Freitas, depuis septembre 2012 vous êtes retraitée de l’Esat CAT Armor de Saint-Malo après 40 ans à l’atelier maroquinerie. « Comment avez-vous vécu ce passage ?»

3/regard de Gérard Ribe. Vous êtes psychiatre , vous avez été aussi professeur associé et vous êtes aujourd’hui chercheur associé dans un laboratoire « Santé, individu, société », qui recouvre toutes les problématiques de santé. Vous vous intéressez aux questions de vieillissement et de résilience. Vous proposez une réflexion autour du sens : « quel sens continuer à donner à mon existence lorsque celle-ci a été grandement centrée sur mon activités professionnelle ? Comment redonner à mon existence un sens plus global ? Qu’est-ce qui fait encore sens ? A quoi je sers ? « Relier et relire son histoire »

4/regard de Pierrot Amoureux, pédagogue au sein du dispositif Différent et Compétent : « Arriver en retraite, c’est conserver son métier d’homme et de femme, et c’est sans doute l’exercer différemment. » « La place de la reconnaissance dans un parcours de Vie ». « La reconnaissance s’inscrit et nous inscrit dans une dynamique d’évolution… Et cela tout au long de notre parcours de vie ». Comment la reconnaissance dans le travail permet-elle à la personne d’être reconnue dans tout son être…

15h45 ……. conclusion du colloque
par Christian Guitton, président de l’Aresat Bretagne et Nous Aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *