Avec l’Aresat, « Penser collectivement l’avenir de chacun après le travail »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap


Gwenaël Planchin, responsable de projet Un avenir après le travail : « Un Avenir après le Travail. C’est ainsi qu’a été nommée cette initiative destinée à faciliter l’arrivée en retraite des travailleurs d’esat, développée par l’Aresat Bretagne. Une dénomination volontairement positive, quand cette question suscite parfois à elle seule, inquiétude, situations problématiques ou alors, sentiment d’impasse… Nombreuses directions d’esat et de services d’accompagnement social ont souhaité, en 2012, mutualiser leurs ressources et leurs réflexions pour développer, dans leurs structures et sur leurs territoires, les conditions favorables à une arrivée en retraite sereine pour les travailleurs et travailleuses. Ce projet vise à mieux aider les personnes à être auteures et actrices de cette transition. Il engage également nos différentes structures à poursuivre la construction d’une société plus inclusive…

ARESAT Bretagne – BP 73211 – 35532 Noyal-sur-Vilaine cedex
Président : Maurice Baud ; coordinatrice : Véronique Brunet-Bertineaud
Pilote du projet : Gwenaël Planchin ; chargée de mission : Florence Tournillon
LETTRE n°2 à TELECHARGER ICI
Rédaction de la lettre : Tugdual Ruellan ; conception graphique : Delphine Le Breton
CONTACT : Aresat Bretagne, tél. 02 99 04 09 67, contact@aresat-bretagne.org

(…) Ce réseau coopératif implique tout autant les personnes concernées, de plus en plus nombreuses, les professionnels de l’accompagnement technique et social et les acteurs de droit commun de la retraite, de la vie sociale, socio-culturelle ou de la santé tant au niveau régional, que sur les territoires locaux. Le parti-pris a été celui de “ l’agir ” et de la “ co-élaboration ” avec l’ensemble de ces acteurs. La réponse enthousiaste et l’engagement durable des parties-prenantes ont permis d’explorer un vaste champ des possibles. Différentes réalisations ont été menées : outils d’information, supports de formation, animations favorisant la mise en lien locale, réseau apprenant,… Ces modestes
concrétisations sont actuellement partagées avec d’autres régions intéressées par un essaimage de l’expérience. Poursuivre ce projet passe aujourd’hui par la récolte de ce que chacun y apprend, certains que ces fruits permettront de penser plus collectivement “ l’avenir après le travail ”, la participation sociale et l’inclusion des personnes en situation de handicap.

Nous vous donnons rendez-vous le 1er juin 2018 à Paris, pour imaginer ensemble ce réseau inter-régional à partir de nos différentes expériences.

Gwenaël Planchin, responsable de projet Un avenir après le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *