« D’ici et d’ailleurs, bien vieillir en Ille-et-Vilaine »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - solidarité

Le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine organisait le Jeudi 1er octobre 2015, au salon Autonomic de Rennes, une table-ronde : « D’ici et d’ailleurs, bien vieillir en Ille-et-Vilaine », un temps de débat entre professionnels de terrain, sociologues, élus et d’information sur l’accès aux droits des migrants âgés, la prise en compte de ce public spécifique par les travailleurs sociaux, caisses de retraite… Avec :
• Anne-Françoise Courteille, vice-présidente CD 35, en charge des solidarités, des personnes âgées et du Handicap ;
• Anne Morillon, sociologue, membre du collectif Topik ;
• Mohammed Jabbar, UAIR (Union des associations interculturelles de Rennes), membre du Comité consultatif des citoyens de nationalité étrangère ;
• Arnaud Laurans, directeur du CLIC à Rennes, centre local d’information et de coordination, une des 14 structures du département qui réponde aux questions relatives à la vie quotidienne et aux aides accordées aux personnes âgées de plus de 60 ans.

Organisation : Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine
Animation : Tugdual Ruellan

PLAQUETTE à télécharger ICI

Présentation de l’association UAIR

L’union des associations interculturelles rennaises (UAIR) a fêté ses 30 ans en 2013. A l’origine, 6 associations représentant 6 communautés ont fondé l’UAIR.
En 2014, 76 associations adhèrent à l’UAIR, représentant les 5 continents dont 44 associations actives représentant 2592 adhérents comprenant des adhésions familiales. Ces associations contribuent à l’insertion des publics d’origine étrangère résidant en Ille et Vilaine, principalement dans le pays de Rennes.
Progressivement l’association a développé ses missions et adapté son organisation par pôles en vue d’accueillir, orienter et accompagner les personnes d’origine étrangère et leurs familles.

 Le pôle social assure un accueil de toute personne d’origine étrangère sur les questions d’accès aux droits. Le pôle social a un rôle d’écoute, de conseil et de soutien en direction d’usagers qui viennent principalement d’Afrique, d’Europe du Sud et d’Asie. Le pôle social joue aussi un rôle de médiation et d’aide à la parentalité notamment pour les familles de réfugiés. Il peut, dans certains cas, accompagner physiquement les personnes dans leurs démarches auprès d’administrations, en particulier les services de la Préfecture. Enfin dans les permanences dédiées à l’accueil des femmes, d’origine étrangère, victimes de violences, ce pôle facilite la compréhension des droits spécifiques contre les violences faites aux femmes, en lien avec la plate-forme d’écoute téléphonique de l’ASFAD. (groupes de paroles..).

 Le pôle insertion accompagne les personnes vers l’emploi, en lien avec les partenaires de l’insertion socioprofessionnelle, y compris l’appui à la création d’activité et la lutte contre les discriminations à l’embauche.

 Le pôle senior développe des actions pour faciliter l’accès aux droits sous forme d’ateliers thématiques et organise des temps d’échanges, « Arbres à Palabres » ou «Café à palabres» pour prévenir l’isolement social des personnes agées immigrées.

 Le pôle culturel est à l’initiative de temps fort culturel comme la quinzaine «convergences culturelles», dans la Ville de Rennes. (11ème édition en 2014)

 Le pôle associatif apporte un appui aux associations adhérentes, dans le montage de projets et le développement d’échanges inter associatifs à l’échelle du département et avec d’autres villes de l’Ouest.


Ces activités sont assurées par 6 salariés (dont le directeur) soit 4,4 ETP et par 44 bénévoles actifs.

L’UAIR participe régulièrement aux réunions du comité consultatif des citoyens de nationalité étrangère mis en place fin 2011, par le Conseil départemental dans le cadre de sa politique de démocratie participative.

Situation financière de l’UAIR

Depuis 2013, l’association a alerté à plusieurs reprises ses principaux services financeurs (Etat, Ville de Rennes, Département; CAF…) en vue d’alerter sur la situation financière critique de l’association, du fait d’un déficit cumulé en 2012 et 2013.

Les principaux financeurs de l’UAIR sont donc, par ordre d’importance :
 La Ville de Rennes,
 L’Etat : au titre du PDI (programme départemental d’intégration), de l’aide à l’emploi associatif et la politique de la Ville (CUCS)
 La CAF : au titre de l’espace d’animation de la vie sociale (EVS)
 Le Département,
 La Région

Depuis plusieurs années, le Département finance l’UAIR :

 au titre de sa politique d’insertion : 7200 euros sont alloués pour le fonctionnement du pôle social revalorisé de 10 % en 2013 soit 7920 €.
 au titre du soutien à l’emploi associatif : 3005 € pour la période 2013-2014. L’UAIR bénéficie de cette aide depuis 2005 et elle se terminera en 2016. Cette aide diminue de 3 % chaque année.
 Au titre de sa politique de prévention de l’isolement social des personnes âgées. L’UAIR a déposé une demande de financement de l’activité «Café à palabres» en octobre 2013 auprès de l’Agence départementale du pays de Rennes. Or, le cahier des charges de l’appel à projets pour solliciter ce fonds déconcentré PA/PH dans les agences prévoit un dépôt des dossiers des demandes avant le 31 mars de chaque année et une validation du projet par l’instance du CODEM. Aussi cette demande a été étudiée en 2014 et le montant accordé est de 10 000 €.

Les services de l’Etat ont organisé une réunion avec l’UAIR et l’ensemble des financeurs le 25 février 2014 dans les services de la Préfecture. L’UAIR a informé de la démarche en cours de révision de son projet associatif conduite par l’un des membres du CA.

Au cours de cette rencontre, les représentants des institutions présents ont rappelé l’importance de l’existence de l’UAIR en tant qu’acteur local favorisant l’intégration des personnes d’origine étrangère. Par ailleurs, des constats sont partagés à partir des rapports d’activité précédents :

– une augmentation des publics accueillis, notamment par le pôle social de l’UAIR (1760 en 2013, 1511 en 2012, 631 en 2011) ;
– une diversité de situations et de parcours, notamment l’accueil de personnes en situation de détresse sociale et/ou sollicitant une aide en urgence ;
– Une demande plus forte de migrants âgés et/ou leurs familles ;
– De nouveaux flux migratoires, en particulier des pays de l’Est.

Le renouvellement du conventionnement de l’UAIR avec le Département 2014-2016

En 2015, l’UAIR n’a pas transmis de nouvelle demande de financement des fonds PA/PH pour l’atelier « Arbre à Palabres » auprès des services de l’agence départementale du pays de Rennes. Par contre, elle a adressé en juillet 2015 le dossier CERFA pour la demande globale de subvention à l’activité du pôle social.

Bien que les services travaillent en transversalité et partage un souci de simplification des démarches, il n’est pas possible à ce jour de traiter les deux demandes au titre de l’insertion et au titre de politiques PA/PH de manière simultanée.

La participation au titre de lutte contre les exclusions à hauteur de 7920 euros sera proposée à la commisson permanente du mois d’octobre 2015. La participation au pôle seniors ne pourra être instruite, à ce stade, par les services de l’agence départementale que pour l’année 2016, sous réserve de recevoir un dossier de demande complété dans les échéances prévues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *