Histoires Ordinaires publie « Parents Différents, comme tout le monde – Etre parent en situation de handicap »

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

« PARENTS DIFFÉRENTS, COMME TOUT LE MONDE – Etre parent en situation de handicap», vient de paraître, le livre publié par Histoires Ordinaires, qui donne une suite au forum citoyen organisé à Rennes en juin 2016 et à Parfum de victoire, prix Ocirp (juin 2016) et Handilivre (décembre 2016). Dans « Un parfum de victoire – Avoir un enfant quand on est en situation de handicap », paru aux Editions Histoires Ordinaires en 2014, parents et professionnels avaient pris la parole pour témoigner de leurs combats dans une société chargée de tabous. Le livre ne pouvait pas se refermer. Un Forum citoyen a réuni en juin 2016 des personnes en situation de handicap et des personnes valides, professionnels pour la plupart. « Parents différents, comme tout le monde » rend compte de cet échange, enrichi de nouveaux témoignages et d’informations pratiques.
Pour le découvrir, rendez-vous le 12 janvier 2018, à 18 h, à L’ESPACE OUEST-FRANCE, rue du Pré-Botté à Rennes.

Parents Différents, comme tout le monde – Etre parent en situation de handicap, éditions Histoires Ordinaires, janvier2018
PRIX : 5,00 €
Sous la direction de Marie-Anne Divet avec Michel Rouger et Tugdual Ruellan.
Commander en cliquant ICI.

Donner la vie : qu’en est-il de ce droit
fondamental, douze ans après la loi du 11 février
2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la
participation et la citoyenneté des personnes
handicapées » ?

Dans « Un parfum de victoire – Avoir un enfant
quand on est en situation de handicap », paru aux
Editions Histoires Ordinaires en 2014, parents et
grands-parents avaient pris la parole pour
témoigner de leurs combats, de leurs souffrances
et de leurs bonheurs, de leur capacité à avoir et
élever des enfants dans une société chargée de
tabous. Des professionnel-les avaient montré à
quel point l’analyse de leur situation par les
parents, leurs capacités d’adaptation et la richesse
de leur expérience pouvaient éclairer et enrichir la
réflexion sur la question globale de la parentalité…
jusqu’à bouleverser les représentations et
supposées certitudes.
Le livre ne pouvait pas se refermer. Un groupe de
travail s’est constitué et a proposé aux personnes
valides et aux personnes en situation de handicap,
« capables autrement » c omme d i s e nt l e s
Canadiens, parents ou non, aux professionnel-les
et non professionnel-les, élu-es ou non, de se
retrouver pour en discuter au cours d’un Forum
Citoyen en juin 2016 à Rennes.
Venu-es de mondes différents, les participant-es
ont accepté de se faire confiance et de se
dépasser pour aller à la rencontre de l’autre.
« Dépasser nos peurs de valides, où nous
nous inventons des histoires sur nos
incapacités à faire, nos histoires en fait
pour être honnêtes… »

« Dépasser nos jérémiades de personnes en
situation de handicap, celles où nous
geignons sur la mauvaise volonté des
valides à comprendre la situation, sur leur
incapacité à entrer en relation… »
Aborder la question du handicap dans la
parentalité, c’est forcément pour chacun et
chacune accepter de se décaler, prendre le temps
de l’écoute et de la parole, s’apprivoiser, parler de
nos préjugés pour apprendre à les dépasser, c’est
ce que la centaine de personnes présentes au
Forum a vécu le matin au cours des ateliers.
Prise de conscience qu’au-delà des différences
visibles, il y avait, cachées, de grandes
similitudes. De quoi parlions-nous ? D e l a
parentalité des personnes en situation de handicap
ou de la parentalité tout court, celle qui est pour
chacun-e une situation particulière, singulière et
unique ? Parler des « parentalités » serait plus
juste. Il n’existe pas une voie unique de modèle
parental mais une multitude à inclure dans la
société d’aujourd’hui : famille recomposée, famille
monoparentale, famille homosexuelle, famille biculturelle…
Finalement, les questions fondamentales sur les
enjeux de la parentalité aujourd’hui sont les
mêmes. Où est alors la différence ? Sur la place et
le rôle du parent en situation de handicap ? Ou
n’est-ce pas plutôt une question de regard : celui,
lourd de conséquences, que la société porte sur le
handicap, empêchant le parent d’être un parent à
part entière, avec ses questions mais aussi ses
ressources et ses richesses.
Ce préalable posé, les groupes ont travaillé le
matin en atelier sur cinq thèmes.
Devenir parents : du désir au choix
Une parentalité à l’aube d’une société inclusive
L’aidant…tous les aidants

Et les enfants ?
L’environnement : compensation, étayage, regard
Deux heures et demi d’écoute et de dialogue où le
coeur a enrichi la raison. Les mots qui ont résonné
dans les salles ont dépassé les stéréotypes pour
dévoiler de réelles capacités à penser la différence
comme un moteur de changement. Les « capables
autrement » ont ouvert les portes d’autres
possibles, d’autres façons de voir la parentalité.
Qu’on se le dise, cet « autrement » n’est pas un
appauvrissement pour la société mais un
enrichissement.
Réuni -es en assemblée l ’après-midi , les
participant-es ont prolongé les échanges tout en
se livrant à un exercice de synthèse. Cinq
préconisations ont émergé :

Changer les représentations sur la parentalité et le
handicap
Mobil iser , échanger, por ter la parole de
l’expérience
Décloisonner les interventions des différentes
institutions
Aider les aidants
Garantir l’exercice du droit à compensation dans le
droit commun
« Parents différents, comme tout le monde »
présente l’intégralité des travaux de ce Forum
Citoyen. Il est à l’usage prioritairement des
habitants d’Ille-et-Vilaine afin de créer de
nouveaux liens et renforcer ceux qui existent entre
les personnes concernées, c’est-à-dire tout le
monde ! Pour cela, le compte-rendu des travaux
est enrichi de témoignages et de présentation
d’actions en cours.
« Parents différents, comme tout le monde » est
un livre ouvert à la discussion, à la présentation
de ce qui bouge dans le département et à
l’échange de savoirs. Il est forcément incomplet
puisque la volonté qui guide les participants au
Forum, les lecteurs et les lectrices, les initiateurs
et les initiatrices de projets, est sans cesse en
mouvement.
Pour preuve, ces questions qui ont émergé et qui
cherchent réponse. Qu’apporte le handicap du
parent dans le développement de l’enfant ?
Quelles pratiques nouvelles développent les
parents en situation de handicap ? Quelles
alternatives peut-on trouver au désir d’enfant ?
Quel étayage serait à mettre en place pour
rassurer les professionnel-les qui entourent un
enfant de parents en situation de handicap ?
Comment mutualiser les richesses acquises de
l’expérience pour passer de la prise en charge à la
prise en compte ?
Le Forum Citoyen aura prouvé qu’il est possible de
parler de soi, de ce qu’on pense et de ce qu’on vit.
Il aura montré que c’est en faisant des choses
ensemble qu’on peut dépasser les préjugés et
confirmé que l’inclusion est accessible.
Le Forum aurait illustré la parole de
l’anthropologue Charles Gardou : « La vulnérabilité
est à la racine, au centre, au plus intime de tout
être et de toute existence. Il est impossible
d’approcher et de comprendre la réalité
existentielle que constitue le handicap, sans
l’inscrire dans la chaîne culturelle universelle, sans
le replacer dans « l’ordinaire ». Aussi ne convient-il
donc plus de penser et d’agir en termes
spécifiques pour des groupes tenus pour
spécifiques, mais de s’appliquer à rendre plus
confortable, à humaniser pour tous, à partir du
principe universel d’accessibilité et de qualité de
vie. Voilà ce qu’il importe de conscientiser : « Nous
sommes faits pour vivre ensemble : ce qui est
facilitant pour les uns est bénéfique pour les
autres ». »
MARIE-ANNE DIVET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *