Depuis quand chantez-vous ?

Depuis toujours ! J'ai toujours voulu chanter. A l’âge de 13 ans, j’ai eu une première occasion de chanter sur scène lors d'une fête scolaire de fin d'année l’Oiseau bleu. Les gens aimaient m'entendre chanter et ça m’a donné envie de poursuivre. À 18 ans, j'ai participé à un concours et obtenu la deuxième place. Puis je me suis mariée et ai eu trois enfants…la vie m’a amener à faire autre chose malgré mon goût pour la scène et la chanson. À 29 ans, je me suis mise à écrire. J’avais toujours au fond de moi cette forte envie de chanter. Alors j'ai fais diverses tentatives. D’abord une adaptation de Whitney Houston que j'ai envoyée à la Warner. Ils m'ont répondu mais ils voulaient une chanteuse connue…

C’est à ce moment-là que vous entendez parler de Francis Cabrel ?

Oui, quelqu'un m'a incitée à lui montrer mes textes. Il organisait ses rencontres d'Astaffort (Lot-et-Garonne) pour promouvoir des artistes, auteurs compositeurs ou interprètes. Je lui ai envoyé trois de mes chansons interprétées a capella et il m’a choisie en tant qu'interprète. Cela a été mon réel début sur scène… j'avais alors 33 ans. J'ai eu l'occasion de faire une première partie de la chanteuse Zazi. C'était grandiose. C’est le deuxième moment clé dans ma vie de chanteuse. Des personnes se sont intéressées alors à mon travail et ont écrit pour moi. Il s’en est suivit la formation de groupes et l’enregistrement dès que cela était possible financièrement mais je me suis vite aperçue que de faire vivre les chansons des autres m’éloignait en quelques sortes de ma famille.. alors j’ai repris la plume. C’est ce qui m’a semblée le choix le plus juste pour préserver ma vie familiale. J’ai privilégié l’éducation de mes enfants, tout en continuant mon activité de chanteuse dans un rayon géographique restreint.

Les enfants ont grandi…

Oui.. et pendant ce temps là je continuais à monter des groupes, chanter sur différentes scènes, enregistrer quelques albums dans le style pop-rock. Par la suite, la situation d’intermittence étant très difficile, j’ai été amené à jouer des petits rôles pour le cinéma. Et, chemin faisant, comme j’étais de plus en plus sollicitée dans le milieu du cinéma, j’ai en 2010 quitté la Charente pour habiter Vendôme. Cela me permettait d’être proche de Paris via le Tgv… j’avais décidé de me former sur le plan du cinéma et pour cela je devais prendre des cours d’acteur studio…ce que j’ai fait durant 6mois. J’avais alors un agent artistique qui s'occupait de moi sur ces deux plans professionnels qui sont le cinéma et la chanson. Sur Vendôme j'ai fais la rencontre de Jérôme Godillon, pianiste avec qui je travaillais les chansons de Brel, Ferré, Barbara, Claude Nougaro que j'ai eu l'occasion de rencontrer. C’est en mai 2011, que je suis arrivée à Rennes. J'ai rencontré alors Ronan Manuel, animateur à France Bleu Armorique qui m’a proposé le 21 juin 2011, de chanter en direct à la radio. Comme je n'avais pas de musiciens, j'ai proposé de chanter a capella. Je me suis lancée et j'ai chanté « A fleur de peau », une chanson qui n’avait pas eu sa place parmi mes chansons pop rock et que j’avais mise de coté, un peu comme dans un tiroir … Il y a eu un bon retour…

Vous décidez alors de chanter a capella…

A Rennes mes rencontres m’ont menées jusqu’à Ernest Ahippah, qu’on appelle le « Breton calciné », ivoirien, chanteur et conteur. C’est grâce lui avec un ami commun et ma fille, que j’ai décidé de chanter à cappella dans un bar sur Rennes, 21 de mes chansons ! Ernest propose de m'accompagner aux percussions sur 8 titres et la mise en scène sera faite par Marion Coulon. Silence pendant tout le spectacle. J’étais très émue… nouveau moment émotionnel très fort dans ma vie. Le troisième point clef…celui qui me décide à créer les chansons de l’album « A fleur de peau ».

Et aujourd’hui ?

Mon album est prêt avec 14 titres. Je n'ai pas encore les moyens pour le lancer. En juin 2013, je l’ai présenté au Goodgies à Langan et par la suite dans une maison de retraite. J'ai aussi eu l'occasion de participer aux Talents bretons en mai 2013. Yvan Peltier de l’Antichambre, en écoutant mon travail, m’as mis en relation avec Valérie Chaussepied qui m'a proposée de chanter pour l'ouverture de la Longères à Mordelles en décembre 2013. Philippe Foulon, à l'antenne pendant 14 ans à Radio NRJ, aujourd'hui à Radio décibel, a aimé ma chanson « A Fleur de peau », il la diffuse tous les jours depuis plus d'un an. En Janvier dernier, j'ai envoyer de nombreux titres, y compris les chansons pop rock, pour participer à l'émission C'est ma chance diffusée sur France Bleu nationale. Eric Bastien m’a sélectionnée et proposé de diffuser « A fleur de peau », la chanson qu’il préférait parmi toutes ! …La première diffusion a eu lieu le 18 février. Les auditeurs m’ont élue ce soir là.. et de nouveau lors de la finale du 21 février : plus de 2000 auditeurs m’ont choisie ! Je les remercie profondément. Je sais que j’ai eu de nombreuses voix de la part du public de Saint-Jacques-de-la-Lande, de tous les auditeurs de France Bleu Armorique, Radio Rennes, Radio Décibel et de tous les fans qui me soutiennent dans le monde…tous étaient bien présent ce jour-là ! Et j'ai gagné. Maintenant, avec l’accord d’Eric Bastien je vais présenter, pour la finale de Juin la chanson « A fleur de peau » enregistrée fin Avril 2014 au studio « le Chausson » à Plestin Les Grèves.. je suis vraiment très heureuse de pouvoir faire connaître la version actuelle de cette chanson. Aujourd’hui, sans agent tourneur il est très difficile d’être visible sur scène. Alors, de façon à permettre aux auditeurs de voter pour moi en juin, j’ai demandé à Marion Coulon, actrice, metteur en scène, d’écrire le scénario et d’être la réalisatrice du clip vidéo. Beaucoup de personnes œuvrent avec moi pour la mise en place du tournage qui se déroulera en mai prochain.

Que souhaitez-vous désormais ?

Avoir, un producteur, un label, un agent tourneur pour me produire sur scène et vivre de mon métier. …Nombreuses personnes, particuliers, entreprises, commerçants et acteurs ont accepté de m’aider sur le plan matériel et bénévolement pour réaliser le clip mais il manque encore un peu de fonds pour l’enregistrement du disque et permettre de finaliser rapidement le clip vidéo. J'aimerais que le clip soit prêt pour juin 2014. Alors je lance un appel aux dons, à celles et ceux qui souhaitent me soutenir. L’appel a été lancé début avril et il y a déjà beaucoup d'élan de générosité autour de moi. Plein de gens croient en moi et sont généreux. Et je veux dire merci pour tout cela.