Ouverture avec :

• Emmanuelle Marchand, chargée de mission MEIF Maison de l’emploi, de l’insertion et de la formation professionnelle du bassin de Rennes • Cécile Tessier, chargé d’études et développement, Agefiph Bretagne Les traductions en langue des signes étaient assurées par les interprètes de l’Urapeda.

QUELS METIERS ?

Présentation de la filière numérique avec Franck JARRY, directeur général d’ADN Ouest et Christian GATEAU, adhérent de ADN Ouest. Cette association des décideurs numériques de l’Ouest rassemble quelque 420 entreprises du numérique. Elle est constituée de directions informatiques rassemblées au sein du collège utilisateurs, d'entreprises développant une activité numérique avec des éditeurs de logiciels, start-up… Le 3e collège est destiné à l’enseignement supérieur et à la recherche.

WP_20170329_09_21_34_Pro.jpg

SE FORMER

Présentation de l'offre de formation avec Christelle Champigny et Estelle Adam de l’ENI, école informatique ; Florence Morfoisse de l’Ecole de la filière numérique IMIE ; Anne Le Menn de Buroscope ; Michel Heurtault de la Faculté des métiers.

Témoignages

Sylvain BRUNERIE, titualaire d'un DU Usatic à Rennes 2 depuis novembre 2016 jusqu’en avril 2017. A en projet la création d’une société dans le numérique axée vers les jeunes en décrochage scolaire.

Nicolas GUILLEMOT (ENI). Titulaire d'un master en communication obtenu en 2014, en formation à l'ENI comme développeur logiciel.

Bénédicte SAUER, responsable de Osons l'égalité.

[WP_20170329_09_36_22_Pro.jpg |/public/Agefiph/2017.03.29.PRINTEMPS_DU_NUMERIQUE/WP_20170329_09_36_22_Pro.jpg|fr]Lucie HACQUES, titulaire d'un master en logistique : "Etant sourde, je ne peux pas téléphoner et comme la logistique est un domaine où on se doit d'être réactif, le fait de ne pas pouvoir téléphoner m'a fermé beaucoup de portes dans ma recherche de travail. Donc j'ai du me réorienter vers un domaine où ma surdité ne serait pas une contrainte. Comme j'aimais la programmation informatique, je me suis réorientée vers le domaine du numérique. Aujourd'hui, je suis en 2e année de développeur logiciel et je suis en alternance chez le groupe Gruau à St Berthevin. Je peux suivre les cours car j'ai des interprètes LSF qui viennent traduire. L'IMIE m'a aidée dans cette reconversion aussi bien dans la constitution du dossier pour que l'Agefiph finance la 1ère année de formation que dans la recherche d'entreprise où faire mon alternance. Je souhaite dire aux personnes en situation de handicap que si la personne en situation de handicap sait ce qu'elle veut et qu'elle est motivée et qu'elle n'ait pas peur de demander de l'aide, elle trouvera plus facilement du travail dans le domaine du numérique, quelque soit son handicap."

Paul, en formation à l'ENI après un bac pro systèmes électroniques numériques, option télécommunication réseaux, en formation initiale au lycée Coët Logon à Rennes.

WP_20170329_12_02_35_Pro.jpg Tiburce, 21 ans, en formation à l'IUT de Saint Malo, Rennes1 après un bac STI option systèmes informatiques numériques.

Carré des métiers

Les participants ont trouvé une présentation des 4 pans d’un projet professionnel gagnant :
• Construire son projet avec Osons l’égalité et Bretagne Alternance
• Se former avec des représentants des différents organismes de formation
• Chercher un emploi et construire son projet d’insertion professionnelle avec l’Agefiph, Cap emploi, la missions locale, la Région Bretagne
• Trouver un emploi et s’insérer professionnellement avec des entreprises Orange, Capgemini, Sogeti, Néo Soft, Klaxoon.

WP_20170329_12_04_58_Pro.jpg