logo-intermedia.gif
Dans le cadre du projet INTERMEDIA, financé par le Fonds social européen, la deuxième table ronde s'est déroulée à la salle Tauler du Palais Universitaire de Strasbourg, le lundi 1er Octobre 2001.

Cette rencontre, organisée en collaboration avec Savoir et Compétences et le Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Intervention Sociale (CERIS), de l'Université Marc Bloch, réunissait des représentants d'associations s'occupant de populations potentiellement discriminables compte tenu de leur nationalité, de leur couleur de peau, de leur appartenance religieuse, de leur corps, de leur âge, de leur pratique sexuelle, de leur pathologie. A également participé à cette rencontre un journaliste impliqué dans le projet INTERMEDIA.

Cette table ronde est la deuxième d'une série de quatre rencontres. Il s'agissait de présenter les premières analyses des entretiens avec les journalistes ainsi que les premiers résultats de l'observatoire régional de la presse, analysé par Tugdual RUELLAN, journaliste indépendant. A partir de ces éléments de réflexion et des propositions ressortant de la première table ronde, un débat avec les représentants d'associations des populations minoritaires représentées lors de ces journées s'en est suivi.

Ont accepté de témoigner et répondre aux questions de Tugdual Ruellan :
Jean RAFFAELLI, Journaliste Agence France Presse - Paris, 8 août 2001 ;
Alain PEUDENIER, Journaliste Ouest-France - Rennes, 13 septembre 2001 ;
Christian MAKARIAN, Directeur-adjoint de la rédaction de l'Express, 14 septembre 2001 :
Delphine SIEGRIST, Journaliste, 14 septembre 2001 ;
Pierre DURIEUX, Responsable de la communication de l'Office Chrétien des Personnes Handicapées (OCH), 14 septembre 2001;
Patrick POIVRE D'ARVOR, Journaliste à TF1, 13 octobre 200 ;
Sabine PFEIFFER-SCHIEFFER, France 3 Alsace, 29 octobre 2001.

Lire le COMPTE-RENDU DE LA TABLE RONDE
projet financé par le FSE, Fonds social européen (Equal)
en partenariat avec El Pendu (Italie), Promi (Espagne), Epapsy (Grève - www.epapsy.gr)