Parfum de victoire, le forum citoyen d’Histoires Ordinaires

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

Dans le prolongement du livre « Un parfum de victoire », Histoires Ordinaires a organisé le mardi 28 juin, à Rennes, un forum citoyen sur le thème « Etre parent quand on est en situation de handicap. » Il a réuni quelque quatre-vingt participant(e)s : des personnes impliquées à des titres divers, des professionnels, des élus, des responsables associatifs et bien sîr, au premier rang, des personnes en situation de handicap.

Durant toute la matinée, ils ont échangé en ateliers sur cinq thèmes, repris ensuite dans l’après-midi en séance pleinière où les constats, questions et préconisations issus des ateliers ont de nouveau donné lieu à de riches discussions. En conclusion, cinq éléments saillants sont sortis de ce forum citoyen :

1 – Changer les représentations

…. des professionnels, des institutions, de la famille et de l’entourage sur la parentalité et le handicap.
Se représenter et penser le couple (aimant/sexué)
Se représenter et penser le parent : aimant, protégeant, éducateur
Se représenter et penser le handicap et les conditions de sa compensation.

2 – Mobiliser, échanger, porter la parole d’expérience
… des parents, des aidants : témoigner, faire savoir.
Pour changer les représentations et fonder les compétences des aidants, il faut mobiliser et diffuser les « ressources d’expériences » des parents et de leurs aidants.

3 – Décloisonner
… l’intervention des institutions (administratives et professionnelles médico sociales, éducatives…) qui autorisent, évaluent, aident, financent, protègent…
Informer sur leurs attributions, faire mieux connaître et comprendre leurs modes d’intervention,
Les faire se connaître et reconnaître entre elles.

4 – Aider les aidants
… en distinguant les aidants professionnels et les aidants familiaux et concevant des soutiens spécifiques.
les aidants professionnels, pour qu’il assurent sans souffrance la dimension humaine du droit à compensation.
les aidants familiaux (conjoints, grand-parents), pour prévenir le risque de perversion de la relation d’aide mutuelle dans le couple et la famille. Pour assurer l’équilibre du couple et de la famille et préserver l’enfant.

5 – Garantir l’exercice du droit à compensation dans le droit commun.
La compensation doit pouvoir se faire par l’accès à des moyens spécifiques personnalisés (humains,matériels, financiers), dans les institutions de droit commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *