Première journée inter-régionale Un avenir après le travail

Tugdual Ruellan - - No comment - Envoyer à un ami - handicap

L’Aresat Bretagne organisait le 1er juin, à Paris, sa première rencontre inte-régionale Un avenir après le travail, sur le thème : « Accompagner la transition vers la retraite des personnes en situation de handicap : un parcours sans rupture à inventer, une responsabilité à partager sur votre territoire, un champ des possibles à cultiver… »

Article de Charles Deyrieux à lire dans Hospimedia, paru le 01/06/18 : « Professionnels du handicap et du vieillissement de toute la France se sont réunis pour coordonner l’ensemble des actions menées en faveur des travailleurs d’Esat en âge de prendre leur retraite. Un souci commun les anime : fournir à chacun de quoi choisir sa vie après le travail. Des accompagnements assurés par les animateurs retraite. L’association régionale des établissements et services d’aide par le travail (Aresat) de Bretagne a initié le projet interrégional appelé « Un avenir après le travail », soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA)… »

ARESAT Bretagne – BP 73211 – 35532 Noyal-sur-Vilaine cedex
Président : Maurice Baud ; coordinatrice : Véronique Brunet-Bertineaud
Pilote du projet : Gwenaël Planchin ; chargée de mission : Florence Tournillon
Animation rencontres interrégionales : Tugdual Ruellan
CONTACT : Aresat Bretagne, tél. 02 99 04 09 67, contact@aresat-bretagne.org

150 participants venus de toute la France : Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Guadeloupe, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire.

Ouverture de la journée
par Anne Burstin, Directrice de la CNSA
La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie soutient et accompagne le projet depuis le premier jour dans le cadre de sa section 5 qui contribue au financement d’actions, d’études et de recherche dans le domaine de la perte d’autonomie. Elle était présente dans la phase d’expérimentation du projet Un avenir après le travail, elle était présente dans la phase de développement et elle est toujours là aujourd’hui dans la phase d’essaimage.

10h à 10h05 / Introduction
Construire un réseau et une dynamique partenariale sur son territoire
par Maurice Baud, Président de l’Aresat Bretagne

10h05 à / Genèse du projet Un Avenir après le Travail
par Gwenaël Planchin, Responsable inter-régional, présent depuis l’origine du projet, missionné par l’Aresat pour mettre les acteurs en dynamique autour de ce projet et construire son ingénierie.


Table ronde
L’animation des territoires / Retours d’expériences en région
Nous accueillons pour cette table-ronde le sreprésentants de 3 collectifs régionaux
pilote et animateur-trice retraite qui vont intervenir, chacun en écho

avec
Île-de-France

Yves Touzé, directeur esat la cardon à Palaiseau, et pilote
Estelle Nacarella, animatrice retraite et chef de service APOGEI dans le 94
Sylvain Marcillac, directeur de l’esat les Voies du Bois à Colombes

Champagne-Ardenne
Béatrice Egu, directrice esat ADSMS à Puellemontiers et Pilote des dispositifs
Virginie Dassigny, animatrice retraite

Bretagne
Christian Guitton (absence de Gilles Le Bras, Pilote du dispositif en région)
Florence Tournillon, chargée de mission sur le projet Un avenir après le travail
Laurie Lesay, chargée d’insertion esat Kerhoas services à Larmor-Plage

12h15 / Buffet préparé par L’Esat les Néfliers de Fourceux


APRES MIDI
14h/Introduction
Par Michel Billé

Engager notre responsabilité sociétale d’Esat en favorisant la préparation de la retraite.
Co-construire un environnement inclusif prenant en compte l’ensemble des dimensions de cette transition.

Michel Billé, sociologue, a d’abord travaillé comme éducateur spécialisé. Vous vous intéressez principalement à trois sujets : les questions relatives aux handicaps, à la vieillesse et aux transformations familiales. Vous êtes auteur de plusieurs livres :
« La société malade d’Alzheimer » Ed. Eres, mai 2014
« Lien conjugal et vieillissement » Ed. Eres. octobre 2014
« Manifeste pour l’âge et la vie: réenchanter la vieillesse » avec C. Gallopin et J. Polard Ed. Eres
« La chance de vieillir Essai de gérontologie sociale » Ed. L’Harmattan
« La tyrannie du bien vieillir » avec D. Martz. Ed. Le Bord de l’eau
« Dépendance quand tu nous tiens! » Avec D. Martz et MF. Bonicel. Ed Eres, février 2014.

Un leitmotiv vous anime : regarder la personne au travers ce qu’elle peut faire et non, de ce qu’elle n’est plus capable de faire. Que se passe-t-il donc dans cette société où la vieillesse des uns serait une bonne nouvelle tandis que celle des autres serait une catastrophe ? Vieillir est-il une chance… comme vous le suggérez dans l’un de vos ouvrages. Comment engager notre responsabilité sociétale d’Esat en favorisant la préparation de la retraite ? Comment co-construire un environnement inclusif qui prendrait en compte l’ensemble des dimensions de cette transition ?

14h30 / 5 Ateliers thématiques au choix
Droits et démarches administratives
Être informé pour mieux agir
Avec Mme Karine Sévelin de la CNAV Île-de-France

Logement et accompagnement social
Parlons d’habiter avant d’habitat
Avec Florent Herouard, Consultant / Formateur Logement – Urbanisme – Aménagement

Vie et participation sociales
L’accès au bénévolat des personnes en situation de handicap
Avec René Mélou, France-Bénévolat – Action “ Handi’cap engagement ”


Santé
Être et rester acteur de sa santé dans son environnement de vie
Cathy Noëll, IREPS Champagne Ardenne et Dr Anne Le Gagne, Gériatre- Responsable du service de Gériatrie de l’Hôpital de St Malo

La fonction d’animateur-retraite
Fonction et place dans l’organisation- Quelle inscription sur le territoire?
Avec Stella Lupo et Florence Tournillon – Aresat Bretagne


16h / Présentation de la charte inter-régionale
Gwenaël Planchin

16h15 /Conclusion par Michel Billé
Nous avons demandé à Michel Billé, en guise de conclusion, de nous faire part de quelques enseignements, éclairages, grands principes qui peuvent étayer notre action pour qu’il y ait réellement, un avenir après le travail.
Accompagner la transition vers la retraite des personnes en situation de handicap
Un parcours sans rupture à inventer
Une responsabilité à partager sur nos territoires
Un champ des possibles à cultiver

16h45 / Mot de clôture
avec les pilotes qui ont préparé ces journées : Béatrice Egu, Yves Touzé et Christian Guitton.
Que pensez-vous de cette journée ? A-t-on atteint l’objectif que nous nous étions fixé ce matin ?
quel message souhaitez-vous transmettre aux participants de ces rencontres ? (invitation à créer des collectifs, société inclusive…)
quels prochains rendez-vous ?

FIN à 17h

Christine Cloarec est élue députée de la cinquième circonscription d’Ille-et-Vilaine (Vitré). Elle est membre de la commission des affaires sociales et siège dans le groupe La République en Marche. Elle avait prévu de participer à cette rencontre.
Son témoignage : « La population vieillit, celle des personnes en situation de handicap aussi. Peut-être n’a-t-on pas suffisamment anticipé l’accueil et l’accompagnement de ces personnes une fois l’âge de la retraite arrivé… En esat, elles ont acquis des compétences, de l’expérience autant d’atouts qu’il serait regrettable de ne pas valoriser. Il y a beaucoup d’associations dans notre pays en recherche de bénévoles. Les compétences acquises par ces personnes peuvent être tout à fait bénéfiques au fonctionnement de bon nombre d’entre elles. C’est une piste de réflexion intéressante. Il en existe certainement d’autres. Cette question du devenir des personnes après une vie au travail doit faire partie intégrante de notre politique globale d’inclusion des personnes en situation de handicap et votre démarche s’y inscrit totalement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *